MDS – Discours du 7 Novembre : Vibrant hommage au Chef de l’Etat






Tunis- TAP


Les secrétaires généraux des fédérations relevant du Mouvement des Démocrates Socialistes (MDS) se sont réunis, samedi matin, à Tunis, sous la présidence de M. Ismaïl Boulehya, Secrétaire général du parti, dans le cadre du suivi des décisions annoncées par le Président Zine El Abidine Ben Ali, à l'occasion du 20ème anniversaire du Changement.


La réunion a débouché sur une série de recommandations pratiques visant à promouvoir l'action de base du MDS au niveau des régions, à contribuer à l'impulsion de l'élan de réforme et à la dynamisation de la vie politique.


Il a précisé que ces recommandations font suite aux décisions présidentielles relatives au renforcement de la réconciliation nationale, à la consolidation des libertés, à l'abaissement de 20 à 18 ans de l'âge minimum pour être électeur, à la promotion des mécanismes de financement des partis politiques et à la révision du code électoral dans le sens de la garantie du pluralisme au sein des institutions constitutionnelles.


Des décisions, a-t-il affirmé, qui ont fait l'unanimité du Bureau politique du Mouvement, dès lors qu'elles interviennent dans le prolongement des principes de la Déclaration du 7 novembre 1987.


D'autre part, le secrétaire général du MDS a rendu un vibrant hommage au Président Ben Ali pour les initiatives prises dans son discours à l'occasion de l'anniversaire du Changement, initiatives qui investissent désormais les partis politiques de la responsabilité de promouvoir la vie politique, de contribuer à l'impulsion du processus de développement national, et de remporter, avec confiance et aptitude, les enjeux de l'avenir.


Le discours du Président Ben Ali ayant marqué le 20ème anniversaire du Changement, a-t-il ajouté, est venu, ainsi, répondre aux aspirations du Mouvement à un climat politique actif et à un consensus avec la direction nationale, dans le contexte de l'Etat de droit et des institutions.


M. Ismaïl Boulehya a, à cet égard, indiqué que toute démission de la participation au processus d'édification et de développement est inacceptable, la Tunisie ayant besoin des efforts de tous ses enfants.

Cette réunion s'inscrit dans le cadre de l'association des bases et des cadres régionaux du mouvement à l'évaluation et à la prospection de l'avenir. Des commissions de réflexion seront constituées afin de formuler des propositions permettant de cristalliser la position du parti en tant que mouvement réformateur rationnel qui contribue, de sa position, au dialogue national, conformément aux principes prônés par le Chef de l'Etat, à l'occasion de l'anniversaire du Changement.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com