Affaire Halima et Marwa : Un suspect innocenté, peine de mort maintenue pour le deuxième





Tunis - Le Quotidien


La cour d’appel a examiné lors de son audience du lundi le recours formulé par les deux suspects impliqués dans le meurtre des deux fillettes Halima et Marwa.


Ce drame s’est produit rappelons-le en 2004 pas loin de la localité de Jbel Ammar (Gouvernorat de La Manouba).


En effet, les deux victimes, âgées respectivement de douze et de treize ans et élèves de leur état, avaient au moment des faits, quitté leur lycée.


Sur le chemin du retour chez elles, les deux gamines ont été appréhendées par deux hommes circulant à moto.


Elles furent conduites de force vers la montagne de Jbel Ammar où elles furent violées sauvagement avant d’être tuées. Ensuite, les deux tueurs ont brûlé les corps des deux fillettes.


Ce drame fut découvert par des passants qui ont alerté les agents de l’ordre. Une enquête fut ouverte. Les investigations menées par les auxiliaires de la justice réussirent à limiter les soupçons autour de deux suspects.


Tout au long de l’instruction, les enquêteurs ont réussi à réunir plusieurs preuves impliquant les deux suspects qui furent condamnés en première instance à la peine capitale.


L’un des deux suspects qui n’a jamais cessé de clamer son innocence a demandé, par le biais de son avocat, un deuxième examen de l’ADN.


Conjointement, un recours en appel a été formulé.


Après plusieurs séances et la vérification des résultats de l’examen de l’ADN , la cour d’appel de Tunis a rendu avant-hier son verdict qui constitue une première dans l’histoire de la justice tunisienne. En effet, l’un des deux suspects a été innocenté. En revanche, la peine capitale a été maintenue à l’encontre du deuxième accusé.


 

H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com