Don d’organes : Le 3ème colloque France-Maghreb à Tunis





Tunis- Le Quotidien


Pour présenter le 3ème colloque France-Maghreb sur le don d’organes qui se tiendra à Tunis les 30 novembre et 1er décembre à Tunis, le comité d’organisation du colloque a organisé hier une conférence de presse au siège de l’Agence Tunisienne de la Communication Extérieure (ATCE).


D’aucuns savent que le don d’organes en Tunisie continue de rencontrer des difficultés qui relèvent principalement des convictions de nos concitoyens. Cela étant, l’Association Tunisienne de Sensibilisation au Don d’Organes (ATSADO) et le Centre National pour la Promotion de la Transplantation d’Organes (CNPTO), essaient tant bien que mal de faire évoluer la situation. Hier, au siège de l’ATCE, Dr Abdelaziz Ben Fedhila, président de l’ATSADO et vice-président du 3ème colloque France-Maghreb, ainsi qu’une pléiade de spécialistes en la matière ont tenu une conférence de presse pour présenter cette manifestation.


En effet, après Marseille en 2003 (organisation du prélèvement et de la greffe d’organes) et Rabat en 2005 (quelles stratégies nationales pour la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique?), ce sera au tour de Tunis d’abriter ce colloque qui aura lieu les 30 novembre et 1er décembre et qui aura pour thème «les aspects du don et de sa promotion». Ce rendez-vous biennal en matière de transplantation d’organes et de tissus réunira des spécialistes maghrébins et français mais aussi anglais, canadiens et américains qui traiteront de quatre grands volets dans le cadre des ateliers et des conférences. Ces travaux seront couronnés par une déclaration commune aux pays du Maghreb.


Afin de préparer ce colloque, quatre commissions ont été mises en place avec des thèmes différents à savoir la formation, la sensibilisation et l’information, le consentement explicite ou implicite, le donneur vivant et le donneur en état de mort encéphalique ainsi que la mission d’une agence nationale. A préciser que le Dr Luc Noël, responsable du programme de la greffe d’organes et de tissus à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), donnera une conférence en introduction du colloque. Et ce, autour de la situation de la greffe d’organes dans le monde.


Il est à préciser que le CNPTO et l’ATSADO soulignent que pour la première fois en 2007, le taux d’opposition des familles au prélèvement d’organes est passé de plus de 85% à 75%.


 

M.Kada


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com