Outsourcing 2007 : Pour promouvoir l’externalisation en Tunisie





La deuxième édition du salon de l’externalisation des fonctions et services «Outsourcing 2007» a ouvert ses portes hier au Parc des Expositions du Kram. L’objectif principal de cette nouvelle édition, qui s’étale sur trois jours, est de promouvoir davantage l’externalisation en Tunisie.


 


Tunis – Le Quotidien


Fort de la réussite de sa première édition, le salon Outsourcing 2007 se veut, selon M. Mustapha Mezghani, président du comité de son organisation, un espace de rencontre et de partenariat entre les décideurs et les chefs d’entreprise, leur offrant de nouvelles opportunités d’affaires.


M. Mezghani a précisé au «Quotidien» dans ce cadre que le salon vise un double objectif, à savoir développer l’externalisation en Tunisie, et faire connaître l’offre tunisienne d’externalisation.


Et d’ajouter que la Tunisie peut jouer un rôle plus important dans le domaine de l’externalisation même à l’échelle régionale et internationale, d’autant que le nouveau plan de développement s’est fixé l’objectif de porter la contribution des services à haute valeur ajoutée dans le PIB à 18%.


Il a souligné, également, que le salon permettra de promouvoir le savoir-faire tunisien dans ce domaine, et ce dans l’objectif d’accroître les exportations tunisiennes du secteur des services à haute valeur ajoutée.


S’agissant de notre question à propos de la régression du nombre des exposants pour cette deuxième édition de l’Outsourcing, notre interlocuteur a noté qu’il n’y a pas une grande différence entre l’édition précédente et l’actuelle, puisque le salon a réussi à attirer encore une fois une soixantaine d’exposants.


La légère baisse a été expliquée par l’organisation d’autres événements importants en parallèle tels que le SIB et la rencontre du ICT 4 ALL, ainsi que la nature de l’offre tunisienne dans le domaine de l’externalisation qui demeure assez timide.


Toutefois, M. Mezghani a estimé que le salon suscite de plus en plus l’intérêt des décideurs, puisque 61% des chefs d’entreprise tunisienne l’ont visité au cours de la première édition, et que 20% des visiteurs attendus pour la nouvelle édition sont des décideurs étrangers.


Et notre interlocuteur de mentionner que l’externalisation, souvent abordée dans le sens de délocalisation et d’offshoring, doit être aussi abordée dans le sens tuniso-tunisien, où des structures tunisiennes externaliseront des fonctions et des services auprès d’autres structures de la place.


Il a insisté, dans ce contexte, sur le rôle des entreprises du secteur public dans le développement de l’externalisation en Tunisie, dans le sens que ces établissements sont appelés à traiter certaines de leurs fonctions auprès d’autres entreprises du secteur privé.


Le programme de l’Outsourcing 2007 englobe, outre l’exposition, d’autres activités notamment l’organisation de séminaires, durant les trois jours du salon, portant sur des thèmes d’actualité en rapport avec l’activité de l’externalisation.


Il importe de noter que le salon sera inauguré officiellement aujourd’hui par M. Haj Gley, ministre des Technologies de la communication qui sera accompagné de certains décideurs africains présents en Tunisie à l’occasion de la rencontre du ICT 4 ALL.


 


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com