Vaste offensive contre les insurgés dans le nord-ouest





Le Quotidien-Agences


L'armée a assuré hier avoir encore tué 35 combattants islamistes proches d'Al-Qaïda au cours d'une vaste offensive pour reprendre le contrôle de la vallée très touristique de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, et déjoué un attentat suicide dont la cible était un aéroport.


Les deux tiers de ce haut lieu du tourisme étaient tombés ces dernières semaines dans les mains des partisans d'Al-Qaïda.


"Environ 35 combattants intégristes ont été tués dans des combats mercredi soir", a affirmé le porte-parole de l'armée, le général Waheed Arshad, ce qui porte le bilan à plus de 220 morts dans les rangs des insurgés en un peu plus d'une semaine, selon l'armée, des chiffres que l'on ne peut vérifier de sources indépendantes.


Par ailleurs, hier soir également, l'armée a ouvert le feu sur un kamikaze qui refusait d'obtempérer et qui s'est tué en faisant exploser sa voiture piégée devant la grille d'entrée du principal aéroport de la vallée de Swat, à Saidu Sharif, un bourg qui est également le théâtre des combats les plus intenses ces derniers jours.


L'armée avait annoncé samedi une "offensive majeure" dans la région, qu'elle a promis de rouvrir au tourisme d'ici à fin décembre.


La progression des insurgés dans cette vallée, hors de leurs fiefs habituels des zones tribales toutes proches figurent parmi les raisons invoquées par Musharraf pour expliquer l'instauration de l'état d'urgence le 3 novembre.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com