Conférence d’Annapolis : Appui constant de la Tunisie pour l’instauration d’une paix juste et globale





Le Caire - TAP


M. Abdelwaheb Abdallah, ministre des Affaires étrangères, a participé à la réunion de la commission de l'initiative de paix arabe, tenue les 22 et 23 novembre 2007, au siège du secrétariat général de la Ligue des Etats arabes.


La réunion a été consacrée à l'examen de la position arabe à la lumière des développements relatifs à la conférence internationale pour la paix, devant se dérouler à Annapolis, aux Etats-Unis d'Amérique, à l'initiative du Président Bush.


M. Abdelwaheb Abdallah a mis l'accent sur l'appui constant de la Tunisie aux efforts tendant à instaurer une paix juste et globale, au Proche-Orient, et son soutien total à la cause du peuple palestinien que le Président Zine El Abidine Ben Ali considère comme étant sa cause personnelle.


Le ministre a fait observer que la conférence internationale pour la paix constitue une opportunité idoine pour réactiver le processus de paix, à tous les niveaux, et briser la stagnation qui l'a marqué, depuis le blocage des négociations à Camp David, en 2000.


Il a ajouté, à ce propos, que la conférence offrira à la communauté arabe une occasion historique pour mettre à exécution les divers volets de l'initiative du Président Bush, dont notamment, la création d'un Etat palestinien, ce qui est de nature à favoriser l'instauration de la sécurité et de la paix globale et durable pour tous les peuples de la région.


Le ministre des Affaires étrangères a, par ailleurs, relevé que la conférence d'Annapolis constitue un cadre idoine pour gagner davantage de soutien à l'initiative de paix arabe et mieux la faire connaître aux différentes parties régionales et internationales influentes, en tant que choix stratégique pour régler le conflit arabo-israélien, d'autant plus que cette initiative a été adoptée comme l'une des références de la conférence.


En marge de la réunion, le ministre des Affaires étrangères a rencontré M. Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue des Etats arabes.


Il a, par ailleurs, eu des contacts avec ses homologues arabes qui ont notamment porté sur l'examen des préparatifs engagés en prévision de la réunion de la conférence internationale pour la paix d'Annapolis, et permis de passer en revue la marche des relations bilatérales.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com