Au gré des vents





Viens voir les comédiens !


La délégation régionale de la culture et de la sauvegarde du patrimoine continue à encourager tous les programmes culturels afin d’assurer une animation continue de la perle du Sahel. Les Journées de Hadrumète de l’art du comédien est l’une de ces multiples manifestations culturelles qui ponctuent l’agenda culturel de cette ville.


C’est depuis hier que le Centre Culturel de Sousse accueille les participants à la 4ème édition de ce festival qui rend hommage au comédien et qui souligne bel et bien son rôle décisif dans la réussite d’une création artistique théâtrale ou cinématographique.


Le coup d’envoi de cette nouvelle session a été pictural avec une sélection des œuvres de deux artistes Ali et Sonia Fakhet. Cette ouverture teintée de couleurs et de formes qui rend hommage à l’art de la scénographie annonce le démarrage des travaux des ateliers de formation en art du mime, en danse théâtrale, en comédie…


Des représentations théâtrales ponctueront la programmation qui se poursuivra jusqu’au 27 de ce mois. «Le comédien spectateur et le spectateur comédien» et «La danse dans l’œuvre théâtrale». Deux tables rondes sont au menu des Journées de Hadrumète de l’art du comédien. Notons que cette session verra la participation d’une pléiade d’universitaires et d’artistes tels que Alaeddine Ayoub, Kamel Alaoui, Mohamed Hédi Farhani, Anouar Chaâfi, Atef Ayari, Hechmi Aâti et Ridha Drira.


 


Une série maghrébine en gestation


Ecrire le scénario d’une série maghrébine ne peut jamais être une tâche facile, même pour un scénariste expérimenté à la plume affûtée. Car malgré cet héritage culturel et socio- politique identique et ces points en commun, plusieurs divergences sont à prendre en considération, surtout en ce qui concerne le dialecte de chaque région.


Pour relever ce défi et présenter un projet consistant qui réponde aux attentes du public maghrébin, la boite de communication et de production artistique Nomadis Images a programmé un atelier d’écriture de scénario qui se déroulera du 11 au 16 décembre, afin d’élaborer une série destinée à la diffusion dans la région du Maghreb. Trois scénaristes prendront part à ce projet télévisé ambitieux, à savoir Hatem Belhadj (Tunisie), Yanis Koussim (Algérie) et Ahmed Tahiri (Maroc). 


 


Galerie de l’information relookée


Située au cœur de la Capitale, la galerie de l’information est restée pendant un bon bout de temps loin des grandes activités culturelles. Cet emplacement stratégique entre le ministère de la femme, la famille et des personnes âgés et la Cathédrale de Tunis,  n’a pas permis à cet espace d’être un centre de rayonnement culturel artistique. Mais les choses sont en train de changer après cette opération de relookage qu’a subit cet espace. Une extension intérieure de la galerie a été accompagnée d’un changement qui a touché les vitres  extérieures donnant sur l’Avenue Habib Bourguiba et permettant aux artistes de mieux exposer leurs œuvres. Relevant du Centre de Documentation Nationale, cette galerie sera ouverte à tous les créateurs, les organisations et les associations qui veulent prendre part à la vie culturelle et associative. Un souhait qu’on espère tomber dans de bonnes oreilles.


 


I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com