S.T. – U.S.M. (2-1) : Les Stadistes en voulaient plus





En état de grâce depuis quelque temps, le S.T. a continué sur sa lancée avec une quatrième victoire en cinq rencontres, alors que l’USM a livré un match quelconque et aurait pu connaître une défaite plus large.


 


Devant des gradins peu garnis, Stadistes et Usémistes ont livré un match intense malgré un niveau technique très moyen. Dès le coup d’envoi, les deux équipes ont montré des intentions positives en optant pour l’offensive, mais c’est surtout le Stade Tunisien qui a été plus entreprenant en première période avec un 3-5-2 qui a permis à Zaâlani et Haj Kacem, les deux excentrés, de soutenir régulièrement l’entre-jeu et l’attaque.


Côté monastirien, le rendement collectif n’a pas été aussi bon que d’habitude et l’équipe a trouvé de la peine à imposer son jeu et son rythme. Durant cette première mi-temps, les occasions de but n’ont pas manqué, et ce sont les Stadistes qui en ont eu la majorité. Zaïri (5’) et surtout Akrout (15’ et 45’) ont eu de belles opportunités ratées lamentablement. L’avant-centre stadiste va faire preuve d’une incroyable stérilité et il était évident qu’il manquait de confiance ces derniers temps. En face, l’USM a surtout évolué en bloc avec un trio en attaque, mais la manœuvre était très lente. Le match s’est animé après vingt cinq minutes de jeu lorsque Touniche a ouvert le score, suite à une action qui a vu Akrout buter sur Hosni et Haj Kacem tirer sur la transversale. Ce but a donné des ailes aux protégés de Robertinho qui ont eu d’autres occasions mal exploitées dont celle de Akrout qui a encore une fois, tiré sur le gardien adverse (45’). Sur le contre, alors qu’on jouait les arrêts de jeu, Maâtoug s’infiltre dans la défense stadiste et sert Ben Belgacem qui n’a eu qu’à placer le ballon hors de portée de Naouali.


 


Le même scénario


Avec cette égalisation venue en temps opportun pour les visiteurs, le match a été relancé. La seconde période va être encore assez animée et le duel Akrout-Hasni va se poursuivre, puisque l’attaquant stadiste va, encore une fois, rater une bonne action (55’) alors que Ben Belgacem, sur le contre qui a suivi, a failli donner l’avantage aux siens. Le match devint plus équilibré et Akrout, jusque-là inefficace, va enfin retrouver le chemin des filets (60’) après une belle ouverture de Korbi qui l’a lancé seul face à Hosni. Libérés , les Stadistes vont miser sur les contres pour tuer le match, alors que les Usémistes, menés au score, ont avancé d’un cran avec l’incorporation de Boukarraâ à l’entre-jeu. Ce dernier aurait même pu égaliser suite à un coup-franc et un mauvais renvoi de la défense, mais son tir a frôlé la transversale (80’). Les derniers essais monastiriens n’ont rien rapporté et les Stadistes ont mérité leur victoire.


 


Kamel ZAÏEM


_________________


 


Formations


* S.T. : Naouali, Zaâlani, Haj Kacem, Toniato, Boulaâbi, Zaïri, Korbi, Cherni, Touniche (Denisio 70’), Hamed (Mabrouk 79’), Akrout.


* U.S.M. : Hosni, Mzali, Makhlouf, Khammar, Boukong, Natubo (Belhaj Youssef 10’ puis Boukarraâ 76’), Achour, Ben Abdelkader, Maâtoug, Ben Belgacem, Guelbi (Essifi 46’).


Arbitre : Bennaceur


 


Cartons jaunes


* S.T. : Zaâlani, Boulaâbi, Cherni, Hamed


* U.S.M :  Khammar, Mzali, Ben Abdelkader


 


Catons rouges


* U.S.M. : Mzali (81’)




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com