Vos clients d’abord, svp !





Nous sommes au siège d’une banque, du marbre, de l’espace, d’immenses comptoirs... C’est cossu, cela sent la richesse et la réussite, cela s’active dans tous les sens... ! Un jour ordinaire ? Oui et non !


Oui, car nous sommes dans l’une des banques les plus importantes de notre pays et que le dynamisme à tous les étages n’est que business as usual. Et non, car c’est le jour où l’on distribue les relevés de notes au personnel. Le maître de céans lui-même fait le tour pour donner les précieux formulaires en mains propres. On le rattrape,  on lui fait part d’un détail, d’une doléance... Il écoute, commente, examine...


Entre-temps, le nombre des malheureux clients qui l’attendent pour lui faire part de leurs sollicitations grandit. On n’ose pas lui dire que l’on en a assez d’attendre parce que celui qui demande un «service» cherche toujours à se faire le plus discret possible, comme s’il caressait un inexplicable sentiment de culpabilité.


Mais tous ces gens, ce sont des clients et on leur doit de la considération. Les chargés de clientèle ne devraient jamais oublier ce vocable ! Surtout vis-à-vis de leurs clients qui passent par des difficultés, car c’est justement l’un des moments où une banque fait la différence avec une autre.


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com