Téléphonie mobile : Wataniya maintient sa part dans le capital de Tunisiana





Il semble que le conflit entre les deux principaux actionnaires de l’opérateur GSM privé Tunisiana est arrivé à sa fin. La Cour d’Arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale vient de maintenir la participation du groupe Koweïtien Watanaiya dans le capital de Tunisiana.


 


Tunis – Le Quotidien


La Société des Projets du Kuwait «Kipco » vient d’annoncer que le tribunal de la Cour d’arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale a rejeté avec frais la réclamation entreprise par « Orascom Télécom » contre son associé dans le capital de Tunisiana « Wataniya Télécom ».


L’instance internationale a maintenu, en effet, la participation du groupe koweïtien dans le capital de l’opérateur téléphonique tunisien privé, contrairement à la demande du géant égyptien qui prétendait avoir droit à racheter la totalité de ce capital.



La réclamation du groupe Orascom Télécom a été publiée, suite à la transaction, il a quelques mois, d’une partie du capital de Wataniya, qui était détenue par un consortium de groupes arabes dirigé par Kipco.


Wataniya Télécom a acquis, en octobre 2002, 50% de l’opérateur privé  Tunisiana qui est devenu l'un des principaux opérateurs de téléphonie mobile en Tunisie, et qui elle détient actuellement 47% de parts de marché et compte plus de 3,2 millions d'abonnés.


La sentence de la Cour d’arbitrage permettra à ce consortium de recevoir un montant supplémentaire de près de 325.7 millions de dollars, au titre du prix de vente de la participation du consortium au capital de Wataniya. 


Le groupe Kipco, a annoncé, par ailleurs, qu’il comptabilisera sa part, au montant de 288.6 millions de dollars,  à titre de revenus additionnels de la vente de Wataniya dans ses résultats consolidés du quatrième trimestre 2007.


Il y a lieu de rappeler que le groupe qatari des télécommunications « Qtel » et le consortium dirigé par KIPCO avaient convenu qu’une partie du prix de vente du contrôle majoritaire du capital de Wataniya en mars 2007, pour une somme s'élevant à 3,7 milliards de dollars.


La vente d’une participation majoritaire au capital de Wataniya st considérée comme étant la plus importante transaction jamais réalisée dans la région du Golfe.


 


M.Z




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com