El Menzah : Le rêve brisé de la gamine de Fernana





Agée de quinze ans, cette aide-ménagère a perdu le symbole de son innocence dans les circonstances dramatiques…


 


Tunis-Le Quotidien


Issue d’une famille pauvre, elle fut contrainte de quitter les bancs de l’école afin de venir en aide à ses parents qui devaient assurer la nourriture à pas moins de sept bouches.


Ici, à Fernana (Gouvernorat de Jendouba), elle ne pouvait aspirer qu’à une misérable carrière d’aide-ménagère chez l’une de ces familles riches de Tunis.


C’est ainsi qu’un «mauvais» jour du mois de mars dernier, l’un de ces intermédiaires était venu la chercher pour la conduire vers son nouveau lieu de travail.


Elle débarqua chez une famille originaire du quartier chic d’El Menzah. Après quelques semaines d’apprentissage et d’accommodation avec son nouvel univers, la jeune fille a commencé à sortir pour faire des courses chez l’épicier du coin.


Elle ne tarda pas à attirer l’attention des jeunes hommes du quartier. L’un d’entre eux, âgé d’une trentaine d’année, réussit d’ailleurs à la séduire.


Au passage, notre Don Juan, profitant de la naïveté de la gamine qui, d’apparence, faisait plus que son âge, est arrivé à organiser une rencontre avec elle en tête-à-tête.


Du coup, les deux tourtereaux sont devenus inséparables. Folle amoureuse de son prince charmant, l’aide-ménagère ne lui refusait rien. Alors, lorsqu’il l’invita chez lui, elle n’a pas hésité à accepter cette invitation qui allait lui être fatale.


C’est qu’ignorant la gravité de ses actes, la gamine s’est laissée faire perdant ainsi le symbole de son innocence et rejoignant, par la grande porte, les rangs des femmes mariées.


Alors, lorsqu’elle s’est rendue compte, il était trop tard pour pouvoir réparer un tel tort. Prise de panique, et c’est compréhensible pour une fille issue d’un milieu rural, elle informa son employeur. Ce dernier n’avait d’autres choix que d’aller alerter les agents de l’ordre.


Une enquête fut ouverte et qui a conduit à l’arrestation du suspect. Interrogé, le jeune homme n’a pas nié les faits déclarant que la jeune fille était consentante. N’empêche qu’il a été mis en détention en attendant d’être entendu par la justice.


 

H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com