Polémique sur le nombre de réfugiés qui rentrent au pays





Le Quotidien-Aences


"Subissant une pression intense pour montrer qu'il obtient des résultats, le gouvernement irakien exagère le nombre de réfugiés qui reviennent vivre en Irak", estime le New York Times.


"Le 7 novembre dernier, un général irakien a annoncé que 46 030 réfugiés étaient rentrés vivre en Irak rien qu'au mois d'octobre 2007 et le ministère irakien des Migrations estime que 1 600 personnes reviennent chaque jour s'installer dans le pays. Pourtant, plusieurs fonctionnaires du même ministère affirment que ce chiffre recouvre la totalité des Irakiens qui traversent les frontières et pas seulement ceux qui rentrent dans le pays pour s'y réinstaller définitivement", souligne le quotidien new-yorkais.


Plusieurs députés irakiens estiment même que les chiffres sont gonflés intentionnellement, poursuit le New York Times. "Ils brandissent ces chiffres parce qu'ils veulent prouver que le Premier ministre, Nouri Al-Maliki, réussit", explique le député sunnite Sali Abdullah. "Personnellement, je pense que des dizaines d'Irakiens rentrent chaque jour dans le pays mais certainement pas 1 600."


Le quotidien remet également en question l'affirmation du gouvernement irakien selon laquelle les réfugiés rentrent au pays parce que la sécurité s'est améliorée : "Selon une étude des Nations unies portant sur 110 familles irakiennes quittant la Syrie pour revenir s'installer en Irak, 46 % d'entre elles ont affirmé partir parce qu'elles n'avaient plus les moyens de séjourner en Syrie, 25 % parce qu'elles n'ont pas réussi à obtenir un visa et seulement 14 % parce qu'elles ont entendu dire que la sécurité s'était améliorée en Irak."




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com