C.A. : Confiance retrouvée





La monotonie, la morosité, voire le doute qui se sont installés dans le camp clubiste ces dernières semaines, ont finalement cédé la place à l’euphorie. Et pour cause !


 


Une victoire dans le derby n’est pas un simple événement, loin de là, particulièrement lorsqu’elle est alliée à la manière. Il faut dire en effet que les Clubistes ont dominé leur adversaire pour arracher en fin de compte un succès à la portée psychologique, surtout, indéniable.


Il permet en tout cas au groupe de bénéficier d’une marge de manœuvre intéressante afin de remédier à certaines lacunes qui persistent encore.


L’euphorie, somme toute légitime, a fini toutefois par s’estomper peu à peu bien qu’on continue à en parler dans les cercles restreints des fans.


Pour le staff technique et les joueurs, la reprise s’est effectuée certes dans la joie, mais on n’en demeure pas moins humble et réaliste, sachant que le chemin est encore long et truffé d’embûches.


Une fois la page du derby tournée, on se retrempe dans l’ambiance du travail pour préparer la rencontre de ce dimanche face aux Marsois.


Aussi, après la journée de repos accordée lundi aux joueurs pour souffler, les entraînements ont-ils repris mardi avec deux séances au programme.


Ils se poursuivront par la suite à raison d’une séance quotidienne à l’annexe de Radès, avant de rallier au terme de la séance de tout à l’heure le lieu de retraite de l’équipe dans un établissement hôtelier de la banlieue Nord.


Côté effectif, tout le groupe est à pied d’œuvre, à l’exception  bien évidemment de Junior Ozagi lequel poursuit sa rééducation. On récupère cependant Wissem Yahia qui retrouvera certainement son poste au milieu de terrain.


Les choix du staff technique n’en seront du coup que plus délicats encore, du moment que les hommes formant la ligne médiane affichent désormais une forme rassurante. Tant mieux, pensent certains, pour l’émulation, et tant pis pour les maux de tête du coach Abdelhak Ben Chikha.


Ce rendez-vous avec la formation marsoise constitue pour certains observateurs un test de crédibilité pour l’équipe clubiste appelée désormais à négocier positivement ses prochaines confrontations. Il ne lui est plus permis en tout cas de gaspiller le moindre point afin de réussir sa course vers la première loge...


 


Mansour AMARA


___________________


 


Bilel El Ifa a signé


 


Convoilé par Marseille, le jeune clubiste international cadet Bilel El Ifa a fini par signer au profit de son club, le CA, un contrat de cinq ans contre la somme de soixante-quinze mille dinars et un salaire de mille sept cents dinars. Voilà un dossier de clos pour les responsables clubistes en attendant celui de Nour Hadhria.


 

ABDESSELAM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com