La Russie suspend sa participation au FCE : Retour à la guerre froide ?





Madrid - Agences


La conférence annuelle de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a été assombrie, hier, par des tensions entre pays occidentaux et Russie, alors que Moscou s'apprête à suspendre sa participation au traité militaire européen FCE.


"Malheureusement, nous n'avons pas réussi à dépasser la crise sérieuse dans laquelle se trouve l'OSCE", a reconnu le ministre russe des Affaires étrangères  Sergueï Lavrov.


Le chef de la diplomatie russe a confirmé que "la suspension de la participation" de la Russie au traité sur les Forces conventionnelles en Europe (FCE) "prendrait effet le 12 décembre".


Toutefois, cette suspension "ne signifie pas que les efforts" de conciliation avec les autres pays adhérant au traité sur le différend avec Moscou, "cesseraient", selon le ministre russe.


"Même après le 12 décembre, nous allons continuer à travailler pour trouver un arrangement de façon à restaurer l'équilibre et la stabilité stratégique dans l'espace politique et militaire euro-atlantique", a-t-il souligné.


Le traité FCE a été signé en 1990 par les pays de l'Otan et du Pacte de Varsovie, un an avant la chute de l'URSS. Ce traité qui limite le déploiement de chars, d'avions et d'armes lourdes sur le continent, a été "adapté" en 1999 à Istanbul pour tenir compte de la disparition du bloc soviétique.


Mais les pays de l'Otan n'ont pas ratifié la version révisée, arguant du maintien de troupes russes dans des régions séparatistes pro-russes de Géorgie et de Moldavie, deux ex-républiques soviétiques.

Moscou qui a ratifié la version de 1999 et qualifie la version de 1990 de "totalement dépassée", demande aux pays de l'Otan de faire de même.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com