J.S. – U.S.M. (1-0) : Réveil jendoubien





Enfin, la réaction des Rouge et Noir eut lieu. Leur sursaut d’orgueil fut réalisé au détriment d’un adversaire coriace, l’USM, l’une des équipes solides surtout en déplacement.


 


Les protégés de Jlassi, dos au mur, suite aux contre-performances des dernières journées se sont ainsi repris et se sont rachetés en rendant le sourire à leurs supporters et en se relançant en quête de points précieux qui conforteront le classement de leur équipe au milieu du tableau. Laâbidi et consorts, plus motivés apparemment que leurs vis-à-vis, en légère perte de vitesse ces dernières semaines, ont ainsi, franchi un cap difficile et ont renoué avec une victoire qui aura, à coup sûr, son pesant d’or pour la suite du parcours. Les Usémistes appelés à se réhabiliter après leur dernier faux pas face au ST, ont foulé le gazon avec un excès de confiance et ont cru fort à tort qu’ils ont débarqué à Jendouba pour accomplir une simple formalité et rentrer avec les 3 points de la victoire. Ils se heurtèrent finalement à la vérité du terrain et à un scénario inattendu où ils allaient être cueillis à chaud dès la 3’ de jeu suite à un contre dangereux des locaux qui obtinrent un corner. Le coup de coin botté à la perfection par Oussama Ayari trouva la tête plongeante du revenant Anis Torkhani alias Mbazela et permit aux locaux d’ouvrir le score devant des défenseurs demeurés pantois. Piqués au vif, les protégés de Rhim se ruèrent à l’attaque en vue de remettre les pendules à l’heure. Le match s’orientera, dès lors, vers l’offensive d’un côté comme de l’autre. Laâbidi faillit doubler la mise, suite à deux tirs puissants des 25 m (12’ et 26’). Auparavant, l’excellent gardien local Ratouli fit appel à la 8’ à tout son savoir-faire pour effacer, par le biais d’une belle parade, le but de l’égalisation, suite à un coup franc direct tiré par Tarek Achour. Les tentatives des hôtes de Jendouba se multiplièrent, mais ni Mosrati, ni encore moins Ben Belgacem ne purent concrétiser les opportunités qui leur furent présentées (35’ et 40’). L’arrière-garde défensive locale se défendit à merveille et s’accrocha jusqu’au coup de sifflet final du 1er half.


La reprise fut plus animée avec les mêmes intentions dans les deux camps. Les Usémistes tenaient à revenir au score alors que les Rouge et Noir se montrèrent décidés plus que jamais à ne pas lâcher prise et à préserver leur avantage. La domination quasi-totale des visiteurs fut inefficace en raison de la précipitation de certains joueurs qui manquèrent de lucidité à l’approche des buts adverses. Même l’incorporation de Guelbi puis de Maâtoug ne changea rien, car les Bleu et Blanc opérèrent par le biais de longues balles aériennes qui n’apportèrent rien devant l’abattage et la combativité du duo Majouj-Torkhani. Les Jendoubiens se sont défendus corps et âme. Ils ont remporté une précieuse victoire et 3 points ô combien réconfortants pour l’avenir du coach Mohamed Jlassi, rassuré, à travers ce succès de continuer son managériat à la tête du club.


 


Houcine HAJJI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com