S.G. – O.B. (0 – 0) : Un moindre mal, tout de même





Chaque équipe a eu sa mi-temps, mais ce sont les Gabésiens qui étaient plus proches d’une victoire qui leur échappait depuis longtemps.


Le score de parité n’a finalement pénalisé aucune équipe.


 


Devant des gradins vides, à cause du huis clos, les protégés de Tarak Thabet n’ont pas mis beaucoup de temps à imposer leur jeu et à s’assurer une domination évidente. Durant la première partie du match, ce sont les locaux qui ont été les plus entreprenants, mais ils butèrent sur un O.B. décidé à défendre crânement ses chances et à éviter une nouvelle défaite. Mohamed Kouki a pensé surtout à ne pas se découvrir et à tenter le coup sur des contres.


Les intentions offensives des Gabésiens n’ont pas suffi et les attaquants ont été «fidèles» à leur tradition en ratant toutes les opportunités. En seconde mi-temps, le décor a changé et ce sont les Cigognes qui ont contrôlé le jeu et ont même pu faire l’essentiel sans la précipitation de Seïko, Fathalli puis Bacha.


Pour les deux entraîneurs, ce fut un petit match à oublier car, côté spectacle, il n’y avait pas grand chose à voir, et dans ces conditions, le fait de prendre un point est considéré comme un moindre mal.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com