Basket Nationale A (11ème J.) : S.N., C.A. et… C.S.C. en évidence





En haut du tableau, le SN et le CA ont fait grosse impression en s’en allant battre par des écarts éloquents l’ESS et la JSK chez elles. Dans la seconde moitié du classement, il y a lieu de mettre en exergue la belle victoire du CSC à Grombalia même.


 


A Sousse, le champion sortant a pu, enfin, enregistrer le retour de son atout majeur, Radhouène Slimène. Et malgré les 20 points que ce dernier moissonna dans son escarcelle, les Rouges subirent la loi des Nabeuliens, toujours aussi intraitables en défens.


Evolution du score par Q.T.:


(14-21), (28-34), (42-52) et (55-70)


Un autre favori en puissance s’est imposé à l’extérieur. Il s’agit du CA qui, en dépit de l’absence de Dhifallah, a vite fait d’effacer son revers au Gorjani face à l’ESS. Les Clubistes ont ainsi retrouvé leurs principales vertus, à savoir la solidité défensive et la cohésion collective. La Chabiba a été, pour sa part, trahie par la petite forme de ses hommes de base, notamment Maoua.


Evolution du score par Q.T.:


(14-24), (32-36), (50-57) et (61-79)


Le troisième sommet du jour a vu la victoire dans la douleur d’EZS face à l’USM. Cette dernière a légèrement dominé les débats durant les deux premiers Q.T., bouclant la mi-temps à son avantage (40-41). Mais les Zahrois ont repris la direction des opérations lors des 3ème et 4ème Q.T. pour faire l’emballage final (80-71).


Dans la deuxième moitié du classement, une autre victoire à l’extérieur a été enregistrée, celle du CSC aux dépens de la DSG. Grâce à une excellente défense, où l’apport de la nouvelle recrue, l’ancien Goulettois, Halim Nefzi, a été déterminant, les Locomotives ont nettement dominé des Viticulteurs en prise au doute. La principale consigne du coach cheminot, a été de museler l’arrière grombalien, Anis Belhaj, de l’empêcher de conduire la manœuvre offensive de son équipe.


Ainsi, trois arrières cheminots se sont-ils relayés, tablant sur leur fraîcheur physique, pour mener à bien cette mission. A la clé, les Senoussi, Ben Douissa, le Malien de service et consorts n’ont pu marquer que la bagatelle de... 45 points.


Evolution du score par Q.T.:


(13-14), (26-31), (34-52) et (45-60)


A Bizerte, la loi du plus fort a fini par prévaloir. Mais ce fut assez dur pour les Cabistes face à des Marsois ayant montré un meilleur visage par rapport à leurs désastreuses précédentes sorties. Par ailleurs, le faible arbitrage de mise et que les Nordistes ont énergiquement contesté, a failli faire dégénérer les débats. Pourtant, il n’y avait aucun enjeu notoire.


 


Evolution du score par Q.T.:


(22-13), (37-33), (51-46) et (64-57)


Enfin à Radès, les Banlieusards du sud, qui ont enregistré l’apport d’un Congolais dont ce fut le baptême du feu, n’ont pas fait dans la dentelle face à Hammamétois, complètement submergés.


Evolution du score par Q.T.:


(20-11), (39-22), (57-38) et (83-51)


 


Wahid SMAOUI


_____________________


 


Résultats


EZS - USM    (80-71)


ESS - SN       (55-70)


JSK - CA       (61-79)


DSG - CSC     (45-60)


ESR - ASH     (83-51)


CAB - ASM    (64-57)


 


Classement


1) SN 20 pts


-) EZS 20 pts


3) CA 19 pts


-) ESS 19 pts


-) JSK 19 pts


-) USM         19 pts


7) ESR          16 pts


8) DSG          15 pts


9) CSC          14 pts


10) CAB        13 pts


11) ASM        12 pts


12) ASH        12 pts




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com