E.S.S. – Mondial des clubs : Un challenge exaltant





L’Etoile, vainqueur de la Ligue des Champions d’Afrique, s’apprête à disputer le Mondial des Clubs 2007. Un grand challenge pour la formation étoilée qui aspire à faire honneur au football tunisien et africain.


 


La participation de l’Etoile au Mondial après Al Ahly, deux fois de suite engagée dans cette compétition en 2006 et 2007, est à la fois exaltant pour la première équipe tunisienne à se qualifier à cette prestigieuse compétition internationale qui joue les premiers rôles ces dix dernières années  sur le continent et représente en même temps une énorme responsabilité pour les Etoilés qui auront à se mesurer aux plus grandes équipes dans le monde.


Le Mondial des clubs réunira en effet Boca Juniors, vainqueur de la Copa Libertadores, Milan, vainqueur de la Ligue des Champions d’Europe, Pachuca du Mexique, vainqueur de la Coupe des Champions de la CONCACAF, l’Etoile, vainqueur  de la Ligue des Champions de la CAF, Urawa du Japon, vainqueur de la Ligue des Champions de l’AFC, Waitakere de la Nouvelle Zélande, vainqueur de l’O-League, Sepahan d’Iran, qualifié pour la compétition en tant que second représentant du continent asiatique.


Les Champions des six confédérations s’affronteront en un tournoi à élimination directe. En revanche, le Comité exécutif de la FIFA a introduit un barrage entre le vainqueur de la O-League et le Champion d’Océanie, depuis que l’Australie a quitté l’OFC  et fait partie de la Confédération asiatique.


Urawa est à la fois champion d’Asie et du Japon. Le vice-champion d’Asie le remplace, Sepahan est désormais le représentant de la O-League.


Après son coup d’éclat en finale de la Ligue des Champions le 9 novembre au Caire, désormais bien gravé dans l’histoire du football tunisien, l’Etoile a déjà laissé les scènes de liesse derrière elle et n’a plus qu’un seul objectif :  être à la hauteur de son titre africain lors du Mondial des Clubs 2007.


L’Etoile qui a acquis une bonne expérience sur le Continent africain, avec des participations régulières  dans les compétitions continentales, pendant plus de dix ans couronnées par plusieurs titres, entame une nouvelle expérience qui ne manquera pas de conforter l’image de marque du club et permettre à l’ensemble des joueurs de montrer les nets progrès accomplis par le Champion d’Afrique.


La formation tunisienne, soucieuse de bien préparer le grand rendez-vous mondial, a effectué un stage de préparation  et d’acclimatation au décalage horaire à Ulsan, grande ville portuaire du Sud de la Corée du Sud. Le stage a été ponctué par un match amical face au club coréen de Hyundai FC remporté par 3 à 0.


C’est un ensemble étoilé bien aguerri qui défendra les couleurs du continent avec l’espoir de représenter dignement le football africain. Bertrand Marchand et tous les joueurs de la formation étoilée envisagent avec beaucoup d’optimisme leur participation à la Coupe du Monde des Clubs.


Seif Ghezal se montre particulièrement confiant, soulignant que «l’Etoile veut aller le plus loin possible dans la compétition pour faire honneur au club, au football tunisien et africain».


La formation tunisienne a pris soin de bien préparer cet important rendez-vous international avec un stage bénéfique en Corée du Sud, dix jours avant d’affronter Pachuca, au cours duquel les joueurs  ont fait preuve de beaucoup de concentration et d’application.


Si elle fait preuve du même esprit combatif que lors de la finale retour de la Ligue des Champions, l’Etoile est capable de tirer son épingle du jeu, face à une formation aztèque de valeur. Même si la tâche est loin d’être une simple sinécure.


TAP




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com