Bagdad : Tirs contre une prison, incendie dans une raffinerie





Le Quotidien-Agences


Sept détenus ont été tués, hier matin, par des tirs de mortier, dans le centre de Bagdad sur une prison jouxtant le ministère irakien de l'Intérieur, a-t-on appris de source gouvernementale et militaire.


Sept prisonniers ont été tués, selon une source militaire, qui a requis l'anonymat. Vingt-trois personnes ont également été blessées, 18 détenus et 5 policiers selon la même source.


Des tirs de mortier s'abattent régulièrement — le plus souvent à l'aube ou pendant la nuit — sur le centre-ville de Bagdad, en particulier sur la "zone verte", où siègent les principales institutions irakiennes et l'ambassade américaine.


Par ailleurs, une attaque à la roquette, hier matin, a provoqué un important incendie dans une raffinerie de pétrole au sud de Bagdad, a déclaré le porte-parole du ministère irakien du Pétrole.


"Une attaque terroriste à la roquette, vraisemblablement de type Katioucha, a déclenché un incendie sur un réservoir de la raffinerie de Dora", à la périphérie de la capitale, a déclaré Jihad.


L'attaque n'a fait aucune victime, a-t-il affirmé.


Selon un communiqué du gouvernement, quatre roquettes au total se sont abattues "sur une conduite de fioul". "Les dégâts causés par cette attaque terroriste sont en cours d'évaluation", a ajouté le communiqué.


Les installations pétrolières, pipelines et raffineries, sont régulièrement la cible des rebelles et groupes insurgés en Irak.


Dans un communiqué, l'armée américaine a cependant affirmé qu'il s'agissait d'un accident et non d'un attentat.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com