Un musée de la tapisserie à Radès : A la mémoire de Safia Farhat





Désormais, la tapisserie aura son musée, le premier en Tunisie. Ses travaux ne sont pas encore achevés. Pas pour très longtemps. L’idée de lancer ce musée revient à Aïcha Filali qui, par fidélité à la mémoire de sa tante, Safia Farhat, a décidé de réunir, dans un édifice, l’ensemble du patrimoine de la donatrice. Son œuvre est monumentale en nombre et en dimension. Une telle structure n’existe à ce jour, et autant qu’on le sache, nulle part ailleurs en Tunisie. Elle se situe dans le Centre des arts vivants de Radès, à Mont Gilles, fondé en 1982 par Abdallah et Safia Farhat qui en ont fait don à l’Etat. Ce centre, auquel Safia a insufflé la vie, continue de perpétuer la tradition en renforçant sa mission. Celle de susciter les vocations artistiques et de contribuer par la même occasion à favoriser l’éclosion des talents dans la pratique des arts plastiques. L’inauguration de ce musée à l’automne prochain constitue le grand événement culturel de la rentrée. Il y a de quoi alimenter un ferment artistique qui ne demande qu’à exploser.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com