Tunis : La banquière détourne 500 mille dinars et écope de 5 ans de prison





Tunis-Le Quotidien


La Cour d’appel de Tunis a confirmé un jugement rendu par le Tribunal de première  instance à l’encontre d’une cheftaine d’une agence bancaire de la place qui a été condamnée à cinq ans de prison pour avoir détourné la somme de 500 mille dinars.


Les faits de cette affaire remontent à l’an 2005. A cette époque, les responsables d’une banque de la place avaient saisi la justice après avoir découvert des dépassements graves commis par la responsable d'une agence relevant de l’institution financière en question.


Les agents de la brigade économique furent chargés de mener l’enquête. En examinant les registres comptables de la succursale, les auxiliaires de la justice relevèrent plusieurs abus, sans toutefois réussir à identifier l’auteur de ces dépassements. Il faut dire que les méthodes utilisées pour détourner l’argent étaient d’une telle complexité que les enquêteurs étaient obligés d’examiner pratiquement tous les comptes clients de l’agence.


Finalement, les agents de la brigade économique tombèrent sur une piste sérieuse. Les sommes volées ont été toutes virées vers le compte d’une dame originaire d’un pays étranger. Cette cliente ne vit pas en Tunisie et ne consulte pas son compte que rarement.


La première responsable de la banque fut alors interrogée. Dans un premier temps, elle a essayé de donner des explications vagues qui n’ont pas convaincu les enquêteurs. Du coup, elle était devenue la principale suspecte. L’étau s’est peu à peu resserré autour d’elle. Elle décida, enfin, de passer aux aveux.


Il s’est avéré alors que la cheftaine de cette agence avait mis au point tout un plan qui consiste à grignoter de petites sommes d’argent sur les comptes des clients pour aller les virer sur un autre compte tenu par une dame résidente à l’étranger.


Peu à peu, les sommes volées ont atteint la bagatelle de 500 mille dinars. Inculpée de détournement de fonds et d’abus de confiance, elle a été traduite devant le Tribunal de première instance de Tunis qui l’a condamnée à cinq ans de prison.


L’accusée avait alors interjeté appel. Ce recours a été examiné avant-hier par la Cour compétente qui a confirmé ce verdict.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com