Hakim confiant dans la stabilité de Bassrah





Le Quotidien-Agences


L'un des responsables politiques les plus influents d'Irak, Abdel Aziz Hakim, s'est montré hier confiant dans la capacité des forces de sécurité irakiennes d'assurer la stabilité de la province de Bassrah, qui passe auourd’hui sous le contrôle de Bagdad.


"Je ne vois pas d'indices annonciateurs de violences à Bassrah", a assuré seyyed Hakim, chef du Conseil suprême islamique irakien (CSII). "Le gouvernement irakien a annoncé que la sécurité sera entre les mains des Irakiens, et ce sera fait dès demain", (aujourd’hui, NDLR), a-t-il dit.


Il commentait, dans un entretien avec l'AFP, la remise par les militaires britanniques du contrôle de la province pétrolière de Bassorah, dans le sud de l'Irak, aux autorités irakiennes, annoncée pour aujourd’hui.


La ville de Bassrah et sa riche province, clef de voûte de l'industrie pétrolière qui fait vivre l'Irak, sont le théatre d'une lutte d'influence parfois tendue entre trois formations chiites, le CSII, le mouvement du chef radical Moqtada Sadr et le parti Fadhila.


"Il y a des rencontres entre ces forces et s'il y a une compétition entre ces forces, c'est la nature même de la démocratie, et la concurrence politique ne va se transformer en conflit armé", a-t-il assuré. 


______________________


 


Un GI tué


 


Un soldat américain a été tué  dans la province de Ninive, dans le nord de l'Irak, a déclaré hier l'armée américaine.


Le soldat a été tué dans une attaque à l'armé légère, selon un communiqué.


Sa mort porte à au moins 3.890 le nombre de militaires américains tués en Irak depuis l'invasion de mars 2003, selon un décompte de l'AFP basé sur des chiffres du Pentagone.

Par ailleurs, deux membres des forces locales de protection d'un quartier sunnite de Bagdad débarrassé récemment des extrémistes d'Al-Qaïda ont été tués hier dans une explosion visant leurs locaux, ont indiqué des responsables des forces de sécurité.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com