Tunis : La beuverie s’achève avec deux blessés graves





Tunis - Le Quotidien


Deux blessés dont un grave, tel est le bilan d’une bagarre ayant eu lieu au lendemain de l'Aïd dans un bois situé à quelques encablures de la capitale. Ce qui est censé être une méchoui-party entre amis s’est transformé en un véritable drame.


Les services d’urgence à l’hôpital Habib Thameur (Tunis) ont reçu au lendemain de l’Aïd, deux hommes qui souffrent de graves blessures causées par des armes blanches.


L’un d’entre eux dont l’état est jugé critique a été admis immédiatement dans les services de réanimation. Alors, face à la gravité de la situation, les responsables de l’hôpital ont avisé, conformément à la procédure, les auxiliaires de la justice.


Les agents qui ont été dépêchés sur les lieux ont procédé aux interrogatoires du premier blessé dont l’état de santé permettait de lui poser des questions afin de comprendre ce qui s’est passé.


Il s’est avéré que, profitant du congé de l’Aïd, quatre amis avaient décidé d’organiser une beuverie en plein air. Chacun avait emmené une bonne quantité de viande et bien évidemment sa propre consommation d’alcool.


Le quatuor s’installa sur les berges d’un lac situé à proximité de la ville de Jedeïda (Ouest de Tunis). Il faisait beau et un petit feu de bois commença à dégager de la fumée qui se mélangea rapidement à l’odeur de la viande grillée.


Les verres se remplirent et on trinqua tranquillement entre amis sans imaginer qu’un malencontreux incident allait se produire donnant une tournure dramatique à ce méchoui-party.


En effet, sous l’effet de l’alcool, l’un de nos quatre soûlards s’est mis à taquiner un de ses amis lui reprochant d’être plutôt un mari «mou» et faible de personnalité.


Sur sa lancée, il évoqua des écarts de conduite de son épouse qui nourrit de plus en plus les rumeurs concernant sa réputation. Pourtant, l’accusé réussit à contenir sa colère priant son ami de fermer les parenthèses et de ne pas se mêler de la vie des autres.


Malheureusement, notre provocateur n’était pas de cet avis allant jusqu’à lui conseiller de divorcer et «prendre» une autre femme plus digne.


Ce fut la goutte qui fit déborder le vase. Ramassant, en effet, un couteau dont il se servait pour couper la viande, l’époux asséna un premier coup à son ami au niveau du visage suivi d’un deuxième qui l’atteint au cou.


Tentant d’empêcher ce drame, l’un des amis présents, s’interposa essayant de neutraliser l’accusé. Malheureusement, il reçut un coup au niveau du bras. A cet instant précis du déroulement des faits, l’accusé prit conscience de la gravité de la situation. Aidé par le quatrième  ami, il embarqua les deux blessés à bord de sa voiture et les transporta d’urgence à hôpital.


N’empêche qu’il a été inculpé de coups et blessures. Il a été mis en détention en attendant d’être entendu par la justice.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com