La fille de joie simule un viol





Tunis - Le Quotidien 


Les agents de police relevant d’un poste de police du centre ville de Tunis ont arrêté une fille de joie venue porter plainte à l’encontre d’un jeune homme qu’elle accuse de viol.


Justement, samedi dernier, une fille âgée d’une vingtaine d’années s’est présentée aux agents de l’ordre déclarant qu’elle voulait porter plainte à l’encontre d’un homme qui l'aurait obligée en usant de la force à le suivre dans son domicile avant d’abuser elle.


Seulement, en vérifiant ses pièces d’identité, les auxiliaires de la justice ont découvert qu’il s’agit d’une fille de joie déjà impliquée dans plusieurs affaires de mœurs.


Du coup,  l’affaire a pris une autre tournure. En effet, identifié puis embarqué au poste, le jeune homme a été interrogé. Il donna alors une autre version des faits.


Il a déclaré qu’en errant dans les rues de la capitale, il avait rencontré la suspecte. Il lui proposa de l’accompagner chez lui  pour passer du bon temps ensemble moyennant une somme d’argent.


Après avoir accompli sa mission, la jeune fille exigea une somme plus élevée. Ce que refusa son client. Alors pour se venger de lui, elle a simulé ce viol avant de venir le dénoncer aux agents de l’ordre.


L’enquête close, la fille a été inculpée de prostitution. Son client lui a été inculpé de complicité.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com