Malmené par les tirs de roquettes de courte portée : Israël cherche la parade





Le Quotidien-Agences


Israël a donné son feu vert au développement et à la fabrication d'un système d'armement capable d'abattre en vol les roquettes de courte portée, du type de celles utilisées par les groupes armés palestiniens depuis Gaza, a rapporté la radio militaire israélienne.


La décision a été arrêtée lors d'une réunion du cabinet de sécurité israélien qui a alloué à cet effet un budget de 811 millions de shekels (207 millions de dollars), a indiqué la radio.


Le système d'armement choisi qui devrait être opérationnel d'ici environ deux ans est mis au point par la société israélienne d'armement Rafael, et porte le nom de "voûte de fer".


Il devrait être efficace également pour les roquettes de type Katioucha utilisées par le Hezbollah lors du conflit de l'été 2006 qui a opposé cette dernière à Israël.


Il consiste en un radar relié à une batterie, qui détecte le tir de roquette et déclenche le tir d'un projectile pour l'abattre en vol.


Lors de la guerre contre le Hezbollah, l’armée israélienne, dont on dit que c’est l'une des armées les plus modernes du monde, n'était pas parvenue à empêcher les tirs de Katioucha, des engins rudimentaires d'une portée maximale de 40 km. Quelque 4.000 de ces roquettes avaient été tirées sur le nord d'Israël.


Selon des sources militaires, quelque 4.000 roquettes de type Qassam tirées par les Palestiniens depuis la Bande de Gaza se sont abattues sur la ville israélienne de Sdérot et ses environs au cours des sept dernières années.

Ce dimanche, une roquette tirée du nord de Gaza a touché une usine dans la ville d'Ashkelon, sans faire de blessé, a indiqué l'armée israélienne.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com