Bagdad veut contenir les miliciens sunnites





Le Quotidien-Agences  


Le gouvernement irakien, dominé par les chiites, doit en 2008 offrir "un emploi et un avenir" aux dizaines de milliers de miliciens sunnites qui luttent contre la branche irakienne d'Al-Qaïda, a déclaré dimanche l'ambassadeur américain à Bagdad, Ryan Crocker.


"En 2008, deux choses importantes doivent se produire. Il faut que les membres (des groupes sunnites) sentent que le gouvernement, dont ils se méfient, est prêt à faire quelque chose de bien pour eux et pour leurs familles, et qu'ils voient des bénéfices concrets de leur association avec le gouvernement", a déclaré Crocker à des journalistes.


"Il faut que le gouvernement leur donne un emploi et un avenir", a-t-il ajouté en soulignant que ce processus de "transition" devrait "avoir lieu en 2008".


Des dizaines de groupes sunnites baptisés "Al-Sahwa" (Réveil) ont été formés avec le soutien financier des Américains dans les régions sunnites d'Irak pour y combattre les partisans d'Al-Qaïda.


Certains chiites se sont élevées dans le pays contre le risque de voir ces mouvements devenir des milices incontrôlées si elles ne sont pas incorporées aux forces de sécurité officielles.


L'un des responsables politiques les plus influents d'Irak, le chiite Abdel Aziz al-Hakim, s'était prononcé vendredi en faveur d'un contrôle étroit de ces groupes sunnites, jugeant qu'ils devaient agir en étroite collaboration avec l'Etat.

Le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, affaibli par le départ des ministres sunnites et chiites radicaux de son cabinet, est cependant très réticent à accepter l'intégration de ces miliciens dans les forces de sécurité.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com