Cocktail Moliérov : A chacun son Molière !





Une comédie musicale irrésistible et un auteur de talent, le tout est concocté dans «Cocktail Moliérov» pour le 30 décembre à El Teatro.


Une denrée rare sur l’œuvre de Molière, à «déguster» entre amis ou en famille. Histoire de clore l’année en beauté.


 


«L’Association tunisienne pour la pédagogie du français» et les jeunes lycéens de Bizerte avec le concours des bureaux de l’association à Bizerte, Kairouan et Ben Arous nous proposent pour la soirée du 30 décembre à partir de 18h00, un joli cocktail de l’œuvre du génie comique français Molière.


«Cocktail Moliérov», tel est le titre de la comédie musicale qui renoue avec l’auteur du 17e siècle qui ne cesse d’inspirer les artistes entre metteurs en scène et réalisateurs.


«Cocktail Moliérov» est une adaptation joyeuse et sans complexes de quelques unes des pièces classiques de Molière que l’usage pédagogique a rendues si évidentes et si populaires telle celle «Le Malade Imaginaire».


Les tableaux de la comédie musicale sont ponctuées de chansons basées sur des extraits de l’écrit de Molière auxquels, Neïla Ben Harbi a injecté une touche très personnelle.


Le texte de l’œuvre, version tunisienne revient tout autant à Jihen Triki et Habib Meddah.


Elle est mise en scène par Amine Ben Mabrouk aidée par Moufida Ben Amara et est produite par Moncef Ben Harbi.


La comédie mêle subtilement les personnages qui figurent dans l’œuvre de Molière, en reprenant des situations connues et en y distillant de multiples clins d’œil à l’époque présente. Les airs de musique sont empruntés au patrimoine culturel français. A titre indicatif citons «Cadet Roussel», «La mère Michelle», «La vie en rose», voire même des chansons que nos jeunes fredonnent revenant à la fameuse Star Ac !


La comédie musicale est construite comme une pièce de Molière, dont il est le personnage principal. On aura ainsi à l’appréhender à travers cette aventure scénique pleine d’effets rebonds.


«Cocktail Moliérov» en ressort comme un vrai délice visuel non exempt d’enseignements. Car l’œuvre est, avant tout, un outil pédagogique qui traite de l’œuvre et de l’auteur moderne de son temps : Molière, le marginal, le provocateur invétéré qui utilisait l’humour en virtuose pour se gausser des vices de sa société. La nôtre aussi !


L’assistance qui viendra, on l’espèce, nombreuse aura à l’écouter, voir et piocher dans ce pot-pourri.


Chacun est sûr d’y retrouver son Molière. C’est que la musique adoucit les meurs.


 

Mona BEN GAMRA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com