Au gré des vents





La traversée du Sahara en débat


 «La traversée du Sahara pour le dialogue des civilisations et des religions» est le thème du colloque international lancé au cœur de la programmation du 40e session du Festival International du Sahara de Douz. Organisé dans le cadre de la Chaire Ben Ali pour le dialogue des civilisations et religions, ce colloque tentera de chercher les secrets de cet irrésistible appel du Sud qui ne cesse de séduire et de fasciner les chercheurs et les écrivains. C’est dans cet esprit où savoir, spiritualité et pureté se croisent qu’une pléiade de conférenciers se réunira durant deux jours pour chercher dans ces mystères qui font du Sahara la muse de tous les temps. Sept thèmes seront décortiqués lors de cette rencontre internationale, à savoir «Les trésors du Sahara», «La traversée du Sahara dans les récits de voyage», «La migration au-delà du Sahara et ses conséquences», «Métropoles de rencontre et de dialogue : Tombouctou, Sigilmassa, Goa, Ghana…», «L’or d’Afrique et le sel du Sahara», «Héros et Marabouts du Sahara» et «Royaumes du Sahara à leur âge d’or» en présence des conférenciers d’ici et d’ailleurs. Parmi les noms qui sont sur la liste des intervenants, on cite Maria Franca Martino (Italie), Gaston Godard, Jean Marc Viaud, Mohamed Aghali Zakara et Catherine Stoll Simone (France). Pour la participation tunisienne, elle sera marquée par les interventions de Salah Mehdi, Mohamed Haddad, Mohamed Zinelabidine, Monji Zidi, Faouzia Hachaïchi Trimèche, Ali Hemrit, Habib Bel Hédi… Notons que ce colloque sera lancé parallèlement aux activités prévues pour la journée d’ouverture, en présence de tous les invités de cette 40e session.


 


____________________________


 


L’olivier, arbre de lumière…


C’est à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 5 janvier que la 27e édition du festival international de l’olivier de Kalaâ Kebira sera lancée. Pour la journée d’ouverture, les organisateurs ont choisi de jouer la carte de la culture en programmant une exposition collective d’une pléiade de grands artistes comme Mohamed Zouari, Taïeb Hadj Kacem, Mahmoud Gafsia et Mehrezia Ghadhab. Cette première plongée artistique n’est qu’un avant-goût du colloque international axé sur «L’identité : les enjeux actuels et les défis de l’avenir» et qui verra la participation d’universitaires et chercheurs tunisiens et étrangers parmi lesquels: Taoufik Ben Ameur, Olfa Youssef, Mahmoud Dhaouadi, Abdelaaziz Chebil, Fraj Chouchane, Mustapha Attia, Ahmed Hedhiri…de Tunisie. Pour les invités d’honneur de cette rencontre internationale, on peut signaler la présence de Abdelmalek Mansour Messaâbi (Yémen), Mohamed Mahfel (Damas), Giliberti Giuseppe (Italie). Les visiteurs du festival international de l’olivier découvriront, outre les débats, la nouvelle création théâtrale de Jamil Joudi intitulée «King Khemaies», la pièce à succès «1…2… nous» et «Ce coq qu’on plume» de Lamine Nehdi qui continue à tourner dans les espaces culturels depuis plus de cinq années.


Ces rendez-vous théâtraux seront ponctués par un concert de Chokri Bouzaïène, un spectacle offert par la Troupe Nationale des arts populaires et une rencontre de poésie populaire avec Béchir Abdeladhim, Belgacem Abdellatif et Oum Al Khir Al Issaoui. Notons que d’autres activités parallèles visant à animer la région sont à l’affiche de cette 27e session.


 


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com