Vie des partis et des organisations





Les mécontents du PSL envisagent de tenir un congrès extraordinaire


Plusieurs membres mécontents du Parti Social Libéral (PSL) envisagent, selon un communiqué publié récemment, de tenir un congrès extraordinaire du parti.


Ces membres qui contestent la légitimité du dernier congrès marqué «par «l’exclusion controversée» de l’ancien président du Parti, Mounir Béji, n’ont pas encore fixé une date précise mais le congrès extraordinaire devrait se tenir au cours du premier trimestre de 2008, selon le communiqué.


Menés par l’ancien secrétaire général du PSL, Hosni Lahmar, les mécontents dont plusieurs membres du Bureau politique, élus lors du congrès de 2005, estiment  que le parti «ne joue pas le rôle qui lui est assigné depuis la tenue de son dernier congrès» en juillet 2006.


Lors de ce congrès, Mondher Thabet, un ancien dirigeant de l’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) avait été élu secrétaire  général en l’absence de plusieurs membres du parti qui avaient boycotté les travaux.


 


Démissions au PDP


Quatorze membres de la fédération de Monastir du Parti Démocratique Progressiste (PDP) ont démissionné récemment en réaction aux «prises de positions unilatérales et comportements irresponsables» du secrétaire général de la fédération.


 


La crise de la LTDH approcherait de son épilogue


A en croire des sources proches du comité directeur de la Ligue Tunisienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LTDH), la crise dont souffre cette organisation approche de son épilogue.


Des tractations auraient repris ces dernières semaines entre le comité de la Ligue et le haut comité pour les droits de l’homme et les libertés fondamentales présidé par M. Moncer Rouissi. Ces tractations pourraient aboutir à un compromis sur un congrès consensuel de l’organisation auquel participeront toutes les sensibilités.


La LTDH, doyenne des organisations de droits de l’homme en Afrique, est secouée depuis plusieurs années par une crise motivée par des «dissolutions fusions» auxquelles avait procédé le comité directeur. Plusieurs présidents de section ont contesté cette «restructuration» visant, selon eux, à écarter des militants proches du Rassemblement  Constitutionnel Démocratique (RCD).


 


Renouvellement de la moitié des sièges de la Chambre des conseillers


Le renouvellement de la moitié des sièges de la Chambre des conseillers devrait avoir lieu au plus tard en juillet 2008. Cette chambre regroupe des membres élus, d’autres désignés par le Chef de l’Etat et des membres représentant les organisations nationales, notamment l’UGTT, l’UTICA et l’UTAP.


 


W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com