Opposition : Tractations sur une nouvelle alliance entre des formations “modérées”





Des tractations sur la constitution d’une nouvelle alliance électorale viennent d’être lancées entre au moins cinq formations d’opposition qui se présentent en tant que “modérées” en prévision des élections de 2009.


 


Tunis - Le Quotidien


Les concertations ont été entamées récemment suite à une “certaine perte de vitesse” d’une alliance lancée en 2006, connue sous l’appellation de la “Rencontre Démocratique” regroupant le Parti de l’Unité Populaire, le Parti Social Libéral, l’Union Démocratique Unioniste et le Parti des Verts pour le progrès, selon les promoteurs de cette “coalition”.


“Outre les composantes de la Rencontre Démocratique, les concertations concernent également le Mouvement des Démocrates Socialistes”, a précisé Mondher Thabet, secrétaire général du Parti Social Libéral.


Ce dernier reconnaît toutefois que les tractations s’annoncent laborieuses en raison notamment des divergences des points de vue sur la situation politique et les réformes nécessaires pour dynamiser le paysage politique. M. Thabet note également que les tractations portent sur l’élaboration d’une “plate-forme commune englobant les aspirations des formations d’opposition modérées et opposées à l’instrumentalisation de la religion à des fins politiques”, en prévision des élections présidentielle et législatives de 2009.


La “Rencontre Démocratique”, une alliance souvent présentée comme un contre poids à une coalition favorable à l’action commune avec le courant religieux lancée en 2005, “s’est jusqu’ici acquittée de sa mission” en déterminant un “agenda de réformes politiques urgents” portant sur la révision des lois régissant la vie politique (code électoral, code la presse, loi sur les partis …) pour assurer une meilleure participation de l’opposition à la gestion des affaires nationales, selon M. Thabet.


 


W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com