Les principales pistes du mercato européen





Nicolas Anelka, coincé à Bolton en dépit de ses performances de buteur en Premier League, va attiser toutes les convoitises en Angleterre, seule véritable sensation d'un mercato qui s'est ouvert le 31 décembre à minuit et qui s'annonce plutôt paisible en Europe.


 


Angleterre: l'interrogation Anelka


Et si Anelka retrouvait un grand club ? C'est la question qui taraude certainement l'ancien joueur d'Arsenal, du Real Madrid et de Liverpool. Troisième meilleur buteur du championnat anglais (10 buts), l'international français végète à Bolton (16e), loin des tout meilleurs. A six mois de l'Euro-2008, il rêve bien évidemment d'un club à sa mesure. Bien qu'il ait prolongé l'été dernier son engagement avec les Wanderers jusqu'en 2011, Anelka est sérieusement suivi par Manchester United qui n'a pas non plus abandonné l'option du Bulgare de Tottenham, Dimitar Berbatov. Chelsea devrait lui aussi se positionner, obligé de faire face à une kyrielle de blessures (Lampard, Terry, Drogba, Malouda, Makelele) et d'absences en raison de la CAN (20 janvier-10 février). A Arsenal, un autre Français, Lassana Diarra, soulève des interrogations. Guère utilisé par Arsène Wenger, le jeune international français (22 ans) a indiqué qu'il voulait partir.


 


Espagne: le jeu du Real Madrid


Le Real Madrid, solide leader du championnat d'Espagne, s'amuse à tenir deux discours. L'officiel d'abord, par la voix de son président Ramon Calderon, qui clame qu'"il n'y n'aura pas de recrutement pendant la trêve hivernale", le club ayant déjà dépensé 115 millions d'euros cet été, loin devant le grand rival, le FC Barcelone (68 M EUR). Et l'officieux... Selon le quotidien AS, le club madrilène n'aurait pas abandonné l'idée de recruter l'attaquant mancunien Cristiano Ronaldo. Le Portugais a attisé le petit jeu en expliquant qu'il aimerait bien jouer un jour en Espagne. Malgré une attirance certainement réciproque, il y a toutefois peu de chances que la transaction intervienne cet hiver.


A Barcelone, le départ de Ronaldinho n'en finit pas d'alimenter la rumeur. Contesté en raison de sa méforme persistante et de ses sorties nocturnes, le Brésilien devrait malgré tout terminer la saison en "blaugrana", malgré les avances de Chelsea et de l'AC Milan.


 


Italie: Ronaldo sur le départ


L'Inter Milan, en route pour un troisième titre d'affilée, lorgne sur le milieu brésilien du CSKA Moscou Daniel Carvalho et la Juventus Turin fait le forcing pour le Néerlandais de Hambourg, Rafael van der Vaart. Mais le prodige batave (24 ans) ne quittera pas l'Allemagne avant juin 2008. Selon le magazine allemand Bild, la Juve serait prête à débourser 17 millions d'euros pour un contrat de cinq ans. L'AC Milan, qui a réussi à repousser les avances du Real Madrid pour Kaka, pourrait laisser partir son ancienne gloire brésilienne Ronaldo, tout juste revenu de blessure après 6 mois d'absence. Le club lombard a autorisé Flamengo à négocier avec son attaquant.


 


Allemagne: un retour de Lehmann ?


Après avoir étalé ses états d'âme, et fait planer la menace d'un départ, le Français Willy Sagnol a finalement décidé de rester au Bayern Munich. Les Bavarois pourront également compter à partir de janvier 2008 sur le défenseur central brésilien Breno, 18 ans, capitaine de la sélection olympique "auriverde", arrivé en provenance de Sao Paulo contre un chèque de 14 millions d'euros. Mais en Allemagne, c'est l'avenir de Jens Lehmann, relégué sur le banc des remplaçants à Arsenal, qui fait parler. Wolfsburg s'était mis sur les rangs, mais c'est Dortmund, son ancien club, qui semble tenir désormais la corde pour s'attacher les services du gardien de l'équipe d'Allemagne qui a besoin de temps de jeu avant l'Euro.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com