Equipe Nationale : Jaïdi, Dos Santos, Jomaâ et Nafti, arrivée reportée à dimanche





La Zambie  constituera le premier sparring-partner de la Tunisie lors de cette préparation à la CAN 2008. Un rendez-vous qui devrait servir de premier repère pour Lemerre et les observateurs.


 


Ce dimanche à Radès, les camarades de Kasraoui s’opposeront à leurs homologues zambiens qui se préparent eux aussi à cette CAN. C’est dire qu’il ne s’agira pas d’un simple match amical.


Ce sera une vraie opportunité pour les deux sélectionneurs pour avoir une idée assez claire sur la forme et les prédispositions du groupe à trois semaines du coup d’envoi de la CAN.


 


Un quatuor débarquera dimanche


La préparation proprement dite n’a commencé réellement qu’hier mercredi avec une séance d’entraînement à l’annexe de Radès. La semaine écoulée, sept joueurs étaient déjà là, il s’agissait des Mikari, Hagui, Mnari, Abdi, Chikhaoui, Belaïd et Zouaghi. Hier, Kasraoui, Bekri, Zaïem, Nefzi, Souissi, Ben Saâda et Ben Khalfallah devaient rejoindre le groupe alors que les deux «Anglais» Jaïdi et M. Nafti et les deux «Français» Dos Santos et Jomaâ ne seront là que le dimanche. Ce quatuor sauterait  probablement le premier match face à la Zambie programmé pour le jour même.


Le Etoilés eux, au nombre de neuf, devaient rallier le lieu du stage hier soir après avoir pris part au match de rattrapage à Gafsa.


 


La Zambie, c’est du solide


La Zambie qui est qualifiée à la CAN jouera au Ghana dans le groupe B avec l’Egypte, le Cameroun et le Soudan. Le sélectionneur Phiri Patrick comptera sur beaucoup de jeunes joueurs mais aussi sur les chevronnés Katongo et Sinkala. Les «Chipolopolo» auront à rencontrer une seconde fois les Aigles de Carthage le mardi 8 janvier avant d’aller défier les Marocains le 12 janvier. C’est dire que les Zambiens ne veulent pas faire les choses à moitié.


Belaïd sera maintenu


Après l’accident de la circulation survenu mardi matin et dont a été victime l’international tunisien Tijani Belaïd, une question n’a pas cessé d’inquiéter les observateurs. Belaïd sera-t-il ménagé et sera-t-il  remplacé par un autre joueur en possession de tous ses moyens et concentré sur son sujet? Contacté à ce sujet, Nabil Maâloul, le binôme de Lemerre nous a affirmé hier que Belaïd sera maintenu parmi le groupe et il n’est pas question de s’en séparer.


 


Samedi, point de presse


Fidèle à son habitude, Roger Lemerre tiendra samedi matin à partir de 10h30, un point de presse à Hammamet dans le lieu d’hébergement de la sélection pour présenter  le match de ce dimanche. Il sera accompagné comme de coutume, de cinq joueurs qui seront à la disposition des médias de 11h à 12h.


 


Jamel BELHASSEN


___________________


 


Pour Ali Zitouni :


Les CAN se suivent !


 


Pour l’infortuné Ali Zitouni, les CAN se suivent et se ressemblent.


Pourtant, il a été l’un des plus brillants lors de la CAN 2000 avec un doublé contre l’Afrique du Sud lors des matches du classement.


En 2002, il n’a pas été retenu; en 2004, il a fait partie du groupe sans pouvoir se voir offrir la chance de jouer le moindre match.


En 2006 et 2008, c’est la totale malchance et un double ratage. L’un à cause d’une méchante blessure en plein stage d’avant Ghana (2008) et l’autre à cause des choix de l’entraîneur (2006). On ne le verra donc pas sur les terrains du Ghana  ces prochains jours, et il aura à suivre la CAN 2008 à partir de la TV après s’être fait soigner. C’est dur tout de même de rater trois CAN de suite, pour diverses raisons, à l’heure où on fait sensation dans un championnat européen, mais c’est cela le football, avec ses aléas, ses surprises et les coups d’éclat et de gueule de Roger Lemerre.


 


A.D.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com