Tunis : Deux ans de prison avec sursis à l’encontre du «omda» corrompu





Tunis-Le Quotidien


La Cour d’appel de Nabeul a confirmé la peine retenue à l’encontre du «omda» d’une commune rurale relevant du gouvernorat de Nabeul à savoir deux ans de prison avec sursis.


Ce fonctionnaire est accusé d’avoir reçu un pot de vin de la main d’un citoyen afin de lui régler une affaire administrative.


Les faits de cette affaire remontent au mois de juin 2006. A cette époque la victime avait entrepris des démarches en vue d’obtenir un prêt bancaire de type agricole. Il lui fallait alors démontrer qu’il exerçait une activité agricole.


C’est ainsi qu’il avait contacté le «omda» pour lui fournir une attestation confirmant que le demandeur exploitait bel et bien une parcelle agricole. Au passage il lui a remis un billet de trente dinars.


Seulement au moment où la victime recevait l’attestation en question, les agents de la garde nationale avaient débarqué prenant le «omda» en flagrant délit.


Embarqué au poste, le fonctionnaire a été soumis à un interrogatoire. Il a alors déclaré que le demandeur lui devait une somme d’argent et qu’il était venu la lui rendre. N’empêche qu’il a été inculpé d’abus de pouvoir en vue de tirer profit de son poste administratif.


Traduit devant le tribunal de première instance de Grombalia, le «omda» avait écopé de deux ans de prison avec sursis. Un jugement qui a fait l’objet d’un recours en appel formulé par l’accusé.


Examiné par la Cour d’appel de Nabeul, le verdict a été confirmé. L’accusé a été en outre démis de ses fonctions.


H. M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com