«Al-Hayat At-Takafiyyah» : Passionnément, le 4ème art !





Un numéro spécial de la revue mensuelle «Al Hayat At- Takafiyah» vient d’être lancé sur les étalages des kiosques et des librairies. Des réalités de la pratique théâtrale en Tunisie, une brochette de praticiens de cet art s’est exprimée, en détails.


 


En attendant le démarrage officiel de la Consultation Nationale sur le théâtre, la rédaction de la revue mensuelle « Al Hayat At- Takafiyah » a choisi de tâter le terrain et d’essayer de jeter quelques lumières sur quelques notions et réalités qui font cet art aujourd’hui.


Ce numéro spécial réalisé à l’ombre de cette consultation nationale mais aussi à l’ombre des Journées théâtrales de Carthage ne manque ni d’efforts ni de crédibilité. Plusieurs plumes qui ont marqué leur présence sur les 222 pages de cette revue éditée par le Ministère de la culture et de la sauvegarde du patrimoine. On cite Mohamed Madyouni, Mohamed Abaza, Hafedh Jedidi, Hamadi Mezzi, Moncef Charfeddine, Ezzeddine Madani, Moez Merabet…


Cette contribution de la part des hommes de théâtre qui ont certainement apporté divers regards sur la scène théâtrale inspirés des réalités et des problèmes confrontés lors de l’exercice quotidienne de l’art théâtral a été consolidée par les pensées et les  points de vue de quelques critiques. Un va et vient entre la pratique et la théorie qui permet au lecteur de faire une idée profonde et non complète sur l’état des lieux d’une discipline artistique en pleines mutations. Ces études et recherches ont été accompagnées par quelques coups d’œil sur quelques institutions théâtrales publiques qui font la carte des espaces comme le Théâtre National, le Centre National des arts de la marionnette, le Centre National des arts dramatiques et scéniques du Kef, le Centre National des arts dramatiques et scéniques de Gafsa, le Centre National des arts dramatiques et scéniques de Sfax et «Dar Al Masrahi» (La maison des hommes de théâtre) en attendant l’édification des autres centres annoncés depuis des années.


Parallèlement à ces analyses et recherches, ce numéro spécial a comporté une lecture de quelques représentations théâtrales qui ont été à l’affiche de la 13ème édition des Journées Théâtrales de Carthage (JTC) qui s’est déroulée entre le 30 novembre et le 8 décembre 2007. Une lecture qui a jeté les lumières sur les différentes activités et programmes parallèles de cette session.


Un bon numéro qui coïncide avec deux grands événements nationaux, le démarrage de l’année nationale de la traduction et la consultation nationale sur le théâtre. Deux événements intimement liés surtout que plusieurs adaptations des oeuvres classiques ont nourri le théâtre tunisien durant des décennies. Un premier pas pour comprendre les mutations de cet art et pour faire face à des problèmes qui touchent profondément cette discipline artistique qu’on espère qu’il sera marqué par d’autres pas qui ouvrent le débat entre les créateurs, le public et les responsables.


 

Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com