Municipalité de Tunis : Une réforme structurelle en perspective pour résorber le déficit





Tunis - Le Quotidien


Les pouvoirs  publics se proposent d’employer les gros moyens pour résorber une fois pour toutes le déficit structurel de la municipalité de Tunis et mener à bien une réforme en profondeur.


Le dernier conseil municipal de la ville de Tunis a examiné lors de sa dernière cession le budget de l’année 2008. Le maire de la capitale a affirmé à cette occasion que les ressources financières de la municipalité sont au beau fixe en raison notamment de l’esprit de civisme manifesté par les citoyens en s’acquittant de leurs dettes vis-à-vis de la municipalité.


Tous ceux qui ont répondu à l’appel ont permis à la municipalité de profiter d’une bouffée d’air fraîche et d’atténuer l’ampleur du déficit enregistré depuis des années.


Les ressources municipales ont été également consolidées par la vente de biens immobiliers dont le terrain destiné à la construction de la ville culturelle sis à l’avenue Mohamed V. D’un montant de 30 MD payables  en six ans, les nouvelles ressources offrent à la municipalité une marge de manœuvre pour une certaine période mais ne pourraient résorber le déficit structurel.


On apprend, par ailleurs, de source bien informée qu’une étude est en cours de réalisation par des bureaux d’études tuniso-français, pour tenter de trouver une solution radicale.


Il semblerait que l’une des options  consisterait à l’octroi d’un prêt d’un montant de 30 MD sous garantie de l’Etat dans le but de mener les réformes nécessaires et mettre en place des structures adéquates pour une gestion rigoureuse de cette importante institution. compte tenu de l’importance de la question, un conseil ministériel examinera le dossier en profondeur pour décider des options possibles dans le but de remettre sur les rails les finances de cette institution séculaire.


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com