Bagdad : Dix-huit morts dans quatre attentats





Le Quotidien-Agences


Dix-huit personnes, dont l'un des principaux chefs des milices sunnites mobilisées par l'armée américaine à Bagdad pour lutter contre Al-Qaïda, ont été tuées hier dans quatre attentats à l'explosif dans la capitale irakienne, selon les forces de sécurité irakiennes.


Dans le quartier d'Adhamiyah (nord), le colonel Riyad al-Sammaraï, l'un des leaders d'une milice baptisée "Réveil d'Adhamiyah", a été tué avec au moins cinq autres personnes dans un attentat suicide dans les locaux de la "Fondation sunnite", une organisation religieuse, selon Abou Abed, commandant d'une milice en lutte contre Al-Qaïda dans ce quartier.


Le kamikaze a déclenché sa bombe au moment même où il donnait l'accolade au colonel Sammaraï, a précisé un responsable de sa sécurité.


Peu après, une voiture conduite par un kamikaze a explosé au passage d'un véhicule évacuant les blessés, faisant aussi des morts, selon des responsables des forces de sécurité qui ont rapporté que 14 personnes avaient été tuées dans ces deux attentats suicide.


Ces responsables ne pouvaient dire combien de personnes avaient été tuées séparément lors de ces deux attaques.


Dans l'Est de Bagdad, trois personnes ont été tuées et huit blessées, dont nombre d'étudiants, dans l'explosion d'un engin piégé qui avait été posé devant l'Université de technologie, selon des responsables des forces de sécurité.


Un engin piégé a également explosé près de l'Université de Bagdad (Sud), faisant un mort et quatre blessés, selon les mêmes sources.


La capitale avait également été secouée la veille par trois attentats à la bombe qui avaient fait 19 morts, dont de nombreux policiers et soldats irakiens.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com