Nationale A – Dames (8ème J.) : Leadership à deux têtes






Le leader étant forcé au repos, après le deuil qui a frappé son adversaire du jour, l’ASFJ, dont une joueuse a été tuée dans un accident de la circulation, le CSS en a profité pour le rejoindre, à l’issue d’une ronde dominée par les deux derbies tunisois.



Le premier opposant Zitouniennes et Hilaliennes,  a connu un finish palpitant, puisque le dernier panier des Zitouniennes, celui de la victoire, a été réussi à quelques secondes du retentissement de la sonnerie annonçant la fin des débats.


Les protégées de Taoufik Bedda ont pourtant donné l’impression de maîtriser la situation au départ et de survoler les débats, puisque dominant outrageusement leurs adversaires au terme du premier quart-temps (28-11).


Elles ont pu maintenir la cadence par la suite et prendre jusqu’à vingt points d’écart (34-14), avant de fléchir légèrement pour ne compter à la pause qu’une avance de quatorze points (46-32).


Profitant de ce passage à vide, les Hilaliennes ont repris des forces afin de réduire l’écart au fil des minutes. C’est ainsi que Aïda Soltani, Olfa Ouerghi (bien qu’elle n’ait  pas connu la réussite habituelle dans les tirs de la grande distance) et consorts sont revenues à sept points seulement à la fin du troisième quart-temps (64-57).


Au cours des dernières dix minutes, on a assisté à un retour fulgurant des filles de Moslem Haddad parvenant à égaliser (73-73) à quelques secondes de la fin. Mais dans un sursaut rageur, les Zitouniennes vont arracher un succès très important et qui vaudra peut-être son pesant d’or lors du décompte final.


Sur le même parquet de la Cité des jeunes, les Stadistes ont glané également deux importants points à l’issue d’une confrontation disputée de bout en bout.


Après un premier quart à l’avantage de la formation du Bardo (15-21), le Gazelec s’est repris pour assurer une avance de sept points à la pause (36-29).


On a assisté par la suite à un chassé-croisé passionnant, les Tunisoises gardant cependant leur avance (55-48).


Les Bardolaises sont toutefois parvenues à renverser la vapeur sur la fin et terminer en beauté une rencontre indécise jusqu’au bout.


Indécise et pleinement disputée fut également la confrontation qui a opposé la championne en titre sfaxienne aux néo-promues bizertines. A trente secondes de la fin, les Bizertines n’accusaient en effet, qu’un retard de quatre points. Elles ont cependant fini par abdiquer pour permettre aux Sfaxiennes de rejoindre les Nabeuliennes, ne serait-ce que momentanément, en tête du classement.


Pour l’avoir vue à l’œuvre à plusieurs reprises, on peut dire que cette formation bizertine possède des qualités certaines. Ses joueuses manquent cependant d’expérience et, surtout, de confiance en elles-mêmes. Conscient de cette tare, leur coach Hamed Kraïmia s’attachera sûrement à y remédier...


 


M.A.


 


Résultats


ZS - AH        (75 - 73)


GST - ST      (69 - 74)


CSS - CSFB   (69 - 62)


ASFJ - ESCB (Reporté)


 


Classement


1. ESCB        14 pts


-. CSS          14 pts


3. ST            13 pts


4. ZS            12 pts


5. ASFJ         11 pts


-. GST          11 pts


7. AH 10 pts


8. CSFB        8 pts




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com