Mercato d’hiver : On dispose d’argent, mais pas de… noms !





On s’attendait à voir les clubs s’activer plus sérieusement durant le Mercato d’hiver, mais, finalement, on n’a rien fait d’exceptionnel, du moins à deux jours de la clôture de cette seconde période des transferts.


 


La surprise vient surtout des clubs engagés dans les différentes compétitions africaines et qui avaient besoin d’étoffer leurs effectifs. On pense notamment à l’Etoile, à l’Espérance, au CA et au CSS, des «clients» qui, d’habitude, investissent beaucoup plus à pareille période de la saison.


Alors, que s’est-il passé pendant ce Mercato alors que les dirigeants, surtout ceux du CA et de l’EST, n’ont cessé de faire savoir qu’ils seront très actifs, à partir du 15 décembre pour chercher du renfort et engager des joueurs encore plus performants? Du côté du Parc A, la participation à la Ligue des Champions d’Afrique exigera la présence d’un effectif riche et expérimenté. Or, jusqu’à présent, aucune transaction intéressante n’a eu lieu et on va, peut-être, tout miser sur le Mercato de fin de saison, au mois de juin prochain, pour dénicher l’oiseau rare. Non loin de là, au Parc B, les Espérantistes ne font pas mieux malgré le besoin clair et urgent de faire des recrutements, surtout en attaque. Beaucoup de noms ont circulé, mais on n’a rien vu d’officiel alors que le Mercato d’hiver touche à sa fin. Les deux derniers jours seront-ils porteurs de bonnes nouvelles pour les supporters du CA et ceux de l’Espérance? C’est ce qu’ils espèrent, mais on peut s’attendre, également, à une clôture hâtive de ce marché de transferts sans voir de grands noms débarquer ici et là.


 


Kamel ZAIEM


__________________


 


La dizaine de toutes les convoitises


 


La liste des joueurs transférables ou ceux qui sont sollicités par beaucoup de clubs est connue. Il s’agit d’une dizaine de joueurs qui ont été parmi les plus entreprenants durant la phase aller du championnat de la L1.


 


Amir Akrout (S.T.)


Convoité par l’ESS et le CA, son président désire le céder à un club étranger et s’assurer une transaction plus importante. Pour le moment, on ne voit rien venir du côté du Bardo à part les offres internes citées.


 


Hamza Baghouli (C.A.B.)


Le joyau bizertin ne fera sûrement pas long feu à Bizerte car il est courtisé par plusieurs clubs. Son départ, au cours de ce Mercato est à peine envisageable et on se le disputera certainement en fin de saison.


 


Salah Mzali (U.S.M.)


Il a l’avantage d’être en fin de contrat au mois de juin 2008 et il n’est pas intéressé par un changement de club au cours de ce mercato. Pourtant, aussi bien l’EST, l’ESS qui discute la cession de Saber Frej que le CA et le CSS désirent l’enrôler.


 


Monaem Derbali (O.B.)


Le longiligne défenseur béjaois est certainement sur le départ car il est l’un des joueurs les plus convoités de l’Olympique. Certains clubs ont déjà engagé des pourparlers officieux pour l’avoir, dont l’ESS et le CA, mais rien n’a été officialisé jusqu’à présent.


D’autres joueurs ont fait ces derniers jours la une des journées, à l’image de Seïko Timité (OB), Aymen Rehifi (ASM) et Doraï (JSK). Ils ont brillé et ils n’ont pas manqué d’attirer les recruteurs. Ces joueurs ont de fortes chances d’être impliqués dans le Mercato d’hiver et on en parlera sûrement lors des trois prochains jours.


Nous ne pouvons pas passer sous silence le feuilleton Godwin, l’attaquant nigérian d’Al Hilal soudanais qui a été approché par l’Etoile et l’Espérance. Finalement, il a débarqué à Al Nasr émirati.


Tout ce qui a été entrepris par les deux clubs tunisiens s’est envolé en fumée. Il est vrai qu’il s’agit d’un bon joueur, mais quand on voit un club tunisien lui proposer plus d’un milliard, on ne peut que s’interroger et s’étonner car notre football, avec ses difficultés financières évidentes, ne peut se permettre de telles largesses alors que cette même somme d’argent dépasse facilement le budget d’un club de L1.


 


K.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com