Naissance du Syndicat national des journalistes tunisiens





Le Quotidien - TAP


Le Syndicat national des journalistes tunisiens a tenu, dimanche à Tunis, son premier congrès.


Ce congrès s’est tenu à la suite du congrès extraordinaire et dernier congrès de l’Association des journalistes tunisiens, organisé, samedi, en présence d’un grand nombre de journalistes ainsi que de représentants de l’Union des journalistes arabes (UJA), de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et d’organisations de journalistes arabes.


La salle du congrès a connu une importante affluence de congressistes parmi les journalistes appartenant aux différents organes d’information nationaux, écrits et audiovisuels, et venant des diverses régions du pays.


La séance du matin a été marquée par la présentation de l’allocution du comité constitutif du syndicat national des journalistes tunisiens et l’élection du Bureau du congrès. Les travaux du congrès ont démarré avec un débat général autour d’un seul point relatif à l’amendement du statut du syndicat nouvellement créé.


Trois commissions ont, par la suite, été constituées, à savoir la commission de la motion générale, la commission des affaires professionnelles et la commission de dépouillement. Les congressistes ont adopté les deux motions générale et professionnelle.


Avant le démarrage de l’opération de vote, qui s’est poursuivie jusqu’à une heure tardive de la nuit, les candidats, dont le nombre était de trente-trois, ont présenté leur programme électoral dans une ambiance marquée par la transparence, la liberté et la démocratie et bénéficiant de conditions matérielles favorables.


L’opération du dépouillement a abouti à l’élection de neuf membres du nouveau Bureau exécutif du Syndicat national des journalistes tunisiens.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com