Quoi de neuf chez les artistes tunisiens en 2008 ? Programme chargé pour Jebali, Dziri, Bouchnaq et Sonia Mbarek





L’année 2008 s’annonce chargée pour les artistes tunisiens. Mohamed Jebali,


Lotfi Dziri, Lotfi Bouchnaq et Sonia Mbarek travaillent actuellement sur plusieurs chantiers de collaboration, de tournées à l’étranger, de production d’albums et même de films.


 


Après sa prestation dans «Réveillon», un court-métrage de 18 minutes réalisé par Chiraz Bouzidi avec Olfa Troudi et projeté la nuit du réveillon passé et dans lequel il a interprété la chanson «Mihemmechi», Mohamed Jebali planchera au cours de l’année 2008 sur des projets de collaboration avec d’autres artistes tunisiens. Avant la finalisation de ces projets, la chanson «Mihemmechi» qui a servi de générique au «Réveillon», sera reprise dans un album durant l’année en cours en plus d’une autre intitulée «Temchi». Et ce n’est pas d’ailleurs tout. Mohamed Jebali compte surtout se produire, dans les mois à venir, en qualité de chanteur compositeur aux cotés de quelques unes des figures montantes de la chanson tunisienne comme Olfa Ben Romdhane, Houcine El Ifrit, Feiza Mahrsi avec lesquels il produira, en duo, avec chacun d’entre eux, quelques compositions. Mais en attendant que ces projets se concrétisent, l’artiste, qui a d’ores et déjà été contacté par d’autres artistes pour une éventuelle collaboration et dont l’objectif est la réalisation de chansons au Liban et en Egypte, se rendra au cours de l’année dans ces deux pays. Mohamed Jebali a au menu également le projet de réalisation d’un Clip de la chanson «Temchi» dans l’un des pays précités.


Sur un autre plan, Lotfi Dziri jouera dans un film canadien dont le tournage commencera à la fin du mois en cours. Pour l’instant, il travaille sur un autre concept de fiction pour T7. Le tournage de cette fiction démarrera dans 15 jours. S’agissant du film canadien, il est mis en scène par un jeune réalisateur nommé Kim. Son tournage aura lieu à Tozeur et à Tataouine et devrait durer entre 8 et 10 semaines. Le film devrait être sur les écrans l’automne prochain.


Lotfi Bouchnaq, lui, s’envole mercredi pour la capitale égyptienne pour négocier des projets de participation aux manifestations musicales de l’année en cours au pays des Pharaons et éventuellement concrétiser des projets de collaboration avec des artistes égyptiens.


Pour sa part, Sonia Mbarek se penche toujours sur l’élaboration de son projet «Voyage en Méditerranée». Mais l’artiste attend la fin de la dix-neuvième édition du Festival de la Musique tunisienne qu’elle dirigera une nouvelle fois à la fin du mois de mars pour préparer et entamer dans de bonnes conditions sa tournée maghrébine puis celle méditerranéenne avec ce même projet. Elle compte également, au menu, la réalisation d’un album sur «Voyage en Méditerranée».


 

Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com