Tunis : Elle accouche d’un enfant illégitime et l’inscrit au nom de son ex-mari





Tunis-Le Quotidien


Une femme divorcée a comparu récemment devant le tribunal de première instance de Tunis pour répondre du délit de faux et d’usage de faux.


Agée d’une trentaine d’années, l’accusée est une femme divorcée qui vit seule dans un quartier populaire de la capitale. Il y a de cela deux mois, elle a été arrêtée suite à la découverte d’une falsification dans l’extrait de naissance de son enfant âgé d’un an et demi.


Interrogée, elle a déclaré qu’après avoir divorcé de son mari, elle avait fait la connaissance d’un homme. Une relation qui a donné naissance à un bébé. En allant déclarer le nouveau-né aux services de l’état civil, la mère l’a inscrit au nom de son ex-époux comme étant le père.


Inculpée de faux et d’usage de faux, l’accusée a été entendue récemment par la justice. Seulement, cette fois-ci, elle s’est rétractée déclarant ne pas être en mesure de déterminer exactement le père de son fils. L’accusée a dit à la cour qu’elle avait entretenu des rapports intimes avec son ex-mari et son ami à la même période. Son avocate l’a appuyée en demandant à la cour de procéder à des examens d’ADN pour pouvoir déterminer qui est le père. Suite à quoi, la cour a décidé de reporter l’examen de cette affaire à une date ultérieure répondant ainsi favorablement à la demande de l’avocate de la défense.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com