Bourse : Médis prochainement sur le premier marché de la BVMT





La bourse des valeurs mobilières de Tunis (BVMT) semble attirer de plus en plus d’entreprises tunisiennes. La dernière en date, à manifester son intérêt à rejoindre la cote de la bourse, n’est autre que la société «Médis» qui étudie déjà une éventuelle introduction en Bourse.


 


Tunis – Le Quotidien


La société Tuninvest SICAR, un des principaux actionnaires de la société Médis, vient d’annoncer que cette dernière étudie actuellement une éventuelle introduction en Bourse au cours des six premiers mois de l’année en cours.


La société Médis vient de confier, dans ce cadre, un mandat aux deux spécialistes de la bourse «Cofib Capital» et «Tunisie Valeurs» dans l’objectif d’étudier les modalités de ce projet d’introduction en bourse.


L’information circulait, en effet, depuis quelque temps. Les responsables de la société ont préféré prendre un peu plus de temps avant de la confirmer, et de révéler leur vraie intention d’ouvrir le capital de Médis au public à travers la cote de la bourse de Tunis. 


La société «les Laboratoires des Médicaments Stériles» (Médis) est une des principaux opérateurs du secteur des industries pharmaceutiques en Tunisie, siégée dans le gouvernorat de Nabeul.


Médis fabrique environ 90 types de médicaments destinés en particulier à l’exportation. La société est bien placée sur le marché local, et aussi sur certains marchés étrangers et voisins, notamment en Algérie où elle s’est implantée, récemment, à travers l’acquisition de 50% du capital du laboratoire pharmaceutique algérien «Inpha».


Medis, société tunisienne spécialisée dans l’industrie pharmaceutique aménagée dans la ville de Nabeul, vient d’acheter 50% du capital de la société algérienne d’industrie pharmaceutique Inpha-Medis. Cette opération permettra à Medis d’écouler sur le marché algérien, importateur important de produits pharmaceutiques, ses fabrications. Cette implantation confirme, d’ailleurs, la stratégie de développement de la société qui s’est fixée l’objectif de se repositionner sur le marché maghrébin. Elle table, à travers cette implantation, sur une croissance de plus de 10% à l’horizon 2010 sur le marché algérien où la production locale ne couvre que 25% de la consommation nationale.


Avec l’introduction de Médis en Bourse, le secteur des industries pharmaceutiques en Tunisie demeure bien présent au niveau du marcher financier tunisien. Il importe de rappeler que ce secteur englobe quelque 25 unités de production, dont la plus importante est la Société des Industries Pharmaceutiques de la Tunisie (SIPHAT) cotée depuis plusieurs années sur le premier marché de la BVMT.


 


M.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com