ONU : Pessimisme sur un accord contre le blocus israélien





Le Quotidien-Agences


Le Conseil de sécurité de l'ONU a ajourné sa réunion d'urgence sur la crise humanitaire provoquée par le blocus de Gaza, mais un diplomate du Conseil s'est dit pessimiste sur les chances de parvenir à un accord sur un texte.


S'exprimant sous le couvert de l'anonymat après une réunion d'urgence houleuse, ce diplomate du Conseil s'est dit sceptique sur le fait que les Etats-Unis, proche allié d'Israël, acceptent le texte de compromis voulu par les 14 autres membres du Conseil.


L'adoption d'un texte non contraignant requiert l'unaninimité.


La réunion du Conseil a été organisée à la demande des pays arabes alors que la pression internationale monte face à ce que l'Union européenne a appelé une "punition collective" pour les 1,5 millions d'habitants de Gaza.


La Libye, qui préside le Conseil ce mois-ci, a soumis un texte appelant Israël à mettre un terme au blocus et à assurer "l'accès sans obstacles de l'aide humanitaire à la population palestinienne".


Le texte presserait également Israël "de respecter ses obligations aux termes de la loi internationale, dont les droits humanitaires, et de cesser immédiatement toutes ses mesures et actions illégales contre la population civile palestinienne dans la Bande de Gaza".


Mais l'ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU, Zalmay Khalilzad, a jugé "inacceptable" l'actuel projet de déclaration. "Il ne parle pas des attaques de roquettes sur des Israéliens innocents", a-t-il reproché.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com