Khaled Toumi (Animateur à Jawhra F.M.) : «Le micro me va comme un gant !»





Sa voix espiègle et enjouée pénètre sans permission dans nos foyers, du moins, ceux des Sahéliens. Avec ses cinq émissions, il s’emploie à booster nos matins ou à nous accompagner en fin de journée. C’est bien lui, Khaled Toumi, une figure de proue de Jawhra FM qui se prête à nous dans ce raccourci.


 


Présentez-vous aux lecteurs


Je suis un animateur radio passionné du micro qui me va comme une seconde peau. J’adore le cinéma et les technologies de l’information et de la communication (TIC). Tout ce qui s’y rapporte m’intéresse.


J’adore le terrain, le contact de ma voix avec le public, l’impression que mon  travail laisse sur eux. Je bouillonne d’énergie, chose que je fais ressortir dans mon travail et dans cet amour de bien faire les choses.


Vous menez, en parallèle une carrière d’enseignant à l'université. Ne risquez-vous pas de vous éparpiller entre plusieurs activités ?


L’enseignement me tient à cœur. Je pense que mon travail à la radio complète ma tâche première qu’est l’enseignement. Dans les deux cas, en effet, je suis en contact direct avec la masse. La radio m’a aidé à me surpasser. A dépasser le trac de se retrouver en “amphi” avec les étudiants.


 


Vous avez toujours le trac à la radio?


C’est normal. Les grands animateurs vous le diront mieux que moi. Il faut toujours avoir le trac pour pouvoir donner le mieux de soi-même.


Ce “trac” du tout début de l’émission incite l’animateur à se préparer et non pas à venir les mains dans les poches pour improviser un discours.


Il y a bien sûr, le côté spontané. Car si je prépare bien mes émissions, je laisse aussi une part de naturel qui crée un lien de proximité avec les auditeurs.


 


Quelles nouveautés avez-vous prévues pour l’année en cours?


Les nouveautés concernent notamment le contenu de mes émissions. J’ai toujours du nouveau à donner à mes auditeurs fidèles. Par exemple, tout à l’heure, j’ai été à la projection presse du film d’Elyès Baccar “Elle et Lui”. Je compte, dans la mesure du possible l’inviter, lui  et ses protagonistes Anissa Daoud et Mohamed Ali Ben Jomaâ. Pourquoi pas, je verrai si je peux inviter à l’antenne Abdelaziz Ben Mlouka, le producteur.


 


Quelles sont les difficultés qu’un animateur à Sousse peut avoir?


Le déplacement des artistes jusqu’à Sousse pose problème parfois. Maintenant, avec Jawhra FM, les choses ont commencé à changer. J’ai eu la visite de plusieurs artistes de la télévision tunisienne qui sont venus pour mon émission “cinéma”.


 


Quelles sont vos autres émissions qu’on aura à écouter cette année


“Cyber café” s’intéresse à tout ce qui est TIC.


“A la une” est une revue de presse internationale.


“Clic” donne des conseils multimédia  aux auditeurs.


“Week end Zen” aide tout un chacun à passer la semaine dans la bonne humeur. Cette rubrique comporte des conseils de bricolage, de jardinage, de psychologie enfatine, etc.


 


Est-ce que vous êtres satisfait du bout de chemin que vous avez fait jusque-là.


Satisfait?


Pas du tout !


J’ai fait beaucoup de choses. Mais je ne suis pas à bout de rêves. Je l’avoue j’ai eu la chance d’interviewer des grands noms du cinéma comme Bruce Willis, Peneloppe Cruz, Avril Lavigno, Pedro Almodovar, (la liste est longue) quand j’étais à Cannes l'année dernière. Mais il me reste beaucoup à faire. Je souhaite, un jour faire une émission sur la “Country-music” .


 


Quels sont les noms du cinéma qui vont briller cette année, selon vous?


Walid Tayaa est un jeune réalisateur qui promet beaucoup.  Il a été sélectionné à la FEMIS, une école française de cinéma de renom. Son court-métrage “Madame Bahja” a été sélectionné l’année dernière à la “Berlinnale Talent Compus”, c’est une aubaine. Je crois que Walid réalisera en 2008 une autre œuvre aussi bien ficelée.


Idem pour Néjib Belkadhi, Brahim Ltaïef, Mokhtar Laajimi et Jilani Saadi.


Ce sont des noms qui feraient l’actualité cinématographique, cette année. J’en suis persuadé.


 


Mona Ben Gamra




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com