Nouvelles mesures présidentielles en faveur des zones industrielles





Carthage - TAP


Un conseil ministériel consacré à l'aménagement des zones industrielles et de services s'est tenu, hier matin, sous la présidence du Président Zine El Abidine Ben Ali.  Le Conseil a passé en revue l'état de ces espaces et les perspectives de leur renforcement à la lumière de la demande croissante et des réserves foncières disponibles afin d'y répondre dans tous les gouvernorats.


Le Chef de l'Etat a ordonné, dans ce cadre, les mesures suivantes:


- L'adoption d'un plan directeur pour l'aménagement des zones industrielles, l'objectif étant le renforcement des zones médianes et intérieures tout en programmant la réalisation de zones industrielles à proximité des autoroutes.


- Le parachèvement de l'identification des réserves foncières pour atteindre 6000 hectares répartis entre tous les gouvernorats et l'adoption de mesures à même de réduire les délais de réalisation des zones industrielles et ce dans le cadre d'une commission permanente devant être créée à cet effet.


- Le renforcement de la contribution du secteur privé à l'aménagement des zones industrielles pour que cette contribution atteigne un taux de 50% et la prise en charge par l'Etat du coût des réseaux extérieurs conformément aux dispositions de la loi sur l'initiative.


- La création de 6 stations d'assainissement industriel dans une première étape.


- L'élaboration d'un programme pour l'équipement des zones industrielles en réseaux de communication modernes.


- L'extension des avantages prévus par le code d'incitation aux investissements dans le domaine du développement régional aux sociétés foncières industrielles.


- La création d'une société spécialisée dans la promotion foncière industrielle.


- La mise à la disposition des structures de gestion des zones industrielles de ressources permanentes, la réservation d'un lot pour la construction d'un centre de vie et l'autorisation de création de sociétés privées de maintenance et de gestion.


Le Chef de l'Etat a recommandé d'assurer le suivi de la réalisation de ce programme afin de répondre aux besoins des investisseurs et de contribuer à la concrétisation des priorités nationales, notamment la consolidation de l'emploi et de l'investissement.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com