Vient de paraître : «A l’aube du verbe», de Mohamed Zarrami





C’est à l’âge de 12 ans que Mohamed Zarrami a commencé à écrire ses premiers poèmes. Or lorsqu’on a la poésie dans la peau, c’est difficile de s’en défaire, cela nous suit comme une étoile qui ne file pas mais qui veille. Aujourd’hui Mohamed Zarrami a 17 ans et il publie son premier recueil de poèmes A l’aube du verbe. Elève au lycée pilote du Kef, vainqueur en 2003 du concours national de dictée française et du concours national de poésie sur internet, le jeune poète maîtrise parfaitement la langue de Molière en animant ses vers par des verbes de cette langue qui fait de plus en plus défaut chez nos jeunes. A l’aube du verbe est un recueil de poésie plein de cette fraîche tendresse de la jeunesse qui nous fait regretter l’âge adulte, mais c’est aussi un recueil où le jeune poète fait preuve d’un engagement certain des sujets d’actualité qui agitent le monde. Un recueil qui parle d’amour sans tomber dans les mouchoir bleus.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com