Exposition : Safari dans la nature et lieux chargés d’histoire





Jeune artiste, Samih Ben Salah est un féru de la nature, des lieux authentiques chargés d’histoire et surtout de nombreuses activités quotidiennes. Il nous en fait découvrir toutes les facettes à travers une exposition sur le thème : «Lumières», qui se tient au Complexe numérique de l’Ariana.


 


A travers une combinaison de plusieurs techniques, le jeune artiste a visité plusieurs thèmes dans pas moins d’une quarantaine de tableaux où se conjuguent plusieurs couleurs et sensibilités artistiques. Le plus remarquable dans les œuvres de ce peintre, c’est surtout sa capacité de donner corps et âme à plusieurs sujets tout en essayant de les faire revivre avec un air authentique et, surtout, avec une certaine vivacité. C’est que le jeune artiste part des constatations les plus simples pour aboutir, dans ses toiles, à des figures et des formes des plus expressives et d’une qualité indéniable.


L’autre particularité de cette exposition, c’est que l’artiste se montre en vrai peintre voyageur qui veut dévoiler tous les coins du territoire tunisien. Tantôt, c’est une facette de Djerba qui est immortalisée dans sa toile, tantôt c’est le port de Bizerte et d’autres endroits de Kerkennah ou de Sfax qui ont été reproduits dans ses œuvres.


En effet, cette démarche dénote du fait que l’artiste est un amoureux du terroir. D’ailleurs, une bonne partie de ses œuvres restitue des endroits hautement magiques, comme Sidi Bou Saïd, des impasses et même des marchés populaires bondés de monde. Des activités au quotidien et même en voie de disparition, le jeune artiste en traite aussi avec beaucoup de perspicacité et de professionnalisme. «La Bédouine», «Le marchand de poissons de Djerba», «Le marchand de pastèques», sont parmi les sujets traités par le jeune artiste pour immortaliser l’ambiance au quotidien dans certains endroits fréquentés.


La nature et le naturel sont également omniprésents dans ses œuvres. En témoignent «Nature 1» et «Nature 2», mais également les profondeurs des mers, «L’horizon », «La terre», qui sont une sorte d’invitation à un safari pictural dans les mystères de la nature et ses faces cachées. Pour mettre en exergue tous ces éléments, l’artiste a privilégié la peinture à l’huile mais également acrylique ainsi que d’autres techniques des plus complexes. Mais s’agissant des couleurs, il a privilégié les couleurs froides tout en ayant également un faible pour le bleu, le jaune et le vert.


Bref, les 43 œuvres de Samih Ben Salah sont une véritable invitation à découvrir plusieurs thèmes, mais aussi des lieux authentiques chargés d’histoire, à l’instar de Sidi Bou Saïd et de Kerkennah, entre autres.


 


Ousmane WAGUÉ




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com