UTICA : Un œil sur les pays scandinaves !





Le Président de l’UTICA vient de s’entretenir avec le président de la Chambre de commerce d’Oslo (Norvège). C’est bon signe à plus d’un égard, car ces sacrés Scandinaves valent aussi bien par la coopération avec eux que par leur propre exemple !


 


Tunis-Le Quotidien


Ils ont la coopération économique dans le sang et sont connus pour être des partenaires de grande qualité. Pour ne citer qu’un exemple sur ce sens de la coopération, savez-vous que le navire tunisien ‘’Carthage’’ a été passé de pays en pays, dans la lointaine Scandinavie où il a vu le jour, pour le gros œuvre ici, pour les motorisations là-bas, pour les équipements électroniques dans tel autre… On est bien loin des logiques attentistes du Maghreb (ou l’UMA si vous voulez) !


Mais ce n’est pas tout, car ils ont la culture de l’intelligence, si l’on ose dire. Ils sont spécialistes de la maintenance des sites nucléaires, ils sont experts dans les infrastructures offshore, ils nagent dans les technologies de l’information et de la communication comme des poissons dans l’eau… !


Et c’est avec l’un d’entre-eux que M. Hédi Djilani, Président de l’UTICA vient de s’entretenir. Il s’appelle M. Lars Legermes et il est président de la Chambre de commerce d’Oslo (Norvège).


 


Après les multinationales arabes, les multinationales scandinaves ?


M. Djilani s’est fait accompagner de M. Mounir Mouakher, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis, pour ouvrir avec le Scandinave un débat sur les moyens à mettre en œuvre afin de développer les possibilités et les opportunités de coopération entre les hommes d’affaires tunisiens et norvégiens ainsi que de promouvoir les échanges économiques et commerciaux bilatéraux.


A cette occasion, M. Hédi Djilani a mis l’accent sur l’importance de la multiplication des investissements scandinaves en Tunisie ainsi que sur l’implantation des multinationales norvégiennes en particulier et ce, parallèlement aux importants flux de capitaux arabes que la Tunisie ne cesse de drainer.


Le Président de l’UTICA a ajouté que la Tunisie, grâce à son emplacement géographique et ses choix politiques et économiques, ne peut être qu’une plateforme importante dans la région pour les investisseurs étrangers qui veulent investir dans le Maghreb et dans les pays africains. Le Président de la chambre de commerce d’Oslo a quant à lui salué le développement économique que vit aujourd’hui la Tunisie et a confirmé la volonté de son pays de développer davantage les relations tuniso-norvégiennes.


Dans ce contexte, il est important de souligner que les hommes d’affaires norvégiens s’activent en vue d’organiser des visites ciblées en Tunisie dans le but d'identifier les opportunités de partenariat et de coopération qui s'offrent aux investisseurs et hommes d’affaires norvégiens notamment dans les secteurs des énergies renouvelables, du tourisme médical et des technologies de communication.


 


La saga d’une immense réussite


Voici donc l’œil de l’UTICA braqué sur les pays scandinaves et la Centrale patronale a raison car c’est une énorme saga de réussite qui se conte depuis des années dans les pays scandinaves que l’on lie de plus en plus dans une entité ‘’nordique’’ accueillant d’autres membres en plus des cinq Etats de base (Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède) : ce sont les territoires autonomes (Îles Féroé, Groenland, Åland) auxquels il faut peut-être encore ajouter l'Estonie qui, culturellement très proche de la Finlande et historiquement liée au Danemark et à la Suède a fait, en 2005, part de son intérêt d'adhérer au conseil nordique. Le pays n'en est toutefois pas encore membre.


Le Conseil nordique et le Conseil nordique des ministres sont des forums de coopération pour les gouvernements et les institutions parlementaires de ces pays. Ils ont pour objectif, dans le cadre de la «coopération nordique», de réaliser des tâches que chaque État ne saurait assurer à lui seul.


Le symbole du cygne, dont les huit plumes représentent les huit membres, a été adopté en 1985.


 


Manoubi AKROUT

manoubi.akrout@planet.tn


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com