7ème Art : Moi, ma sœur et la chose, court métrage de Kaouther Ben H’nia





Kaouther Ben H’nia vient de tourner son premier court métrage en professionnelle : Moi, ma sœur et la chose. A partir d’une nouvelle écrite par son père, Mohsen Ben H’nia, elle adapte un scénario de fiction autour d’un enfant de dix ans qui, amoureux sans le savoir de sa sœur aînée, fait tout pour empêcher son mariage. Sans aide, ni subventions, ce film est une aventure en laquelle Familia production a cru, surtout que Kaouther Ben H’nia a tissé des liens solides avec l’équipe technique qui a fait Jûnun. Avec Mounir Baâziz en premier assistant, Ali Ben Abdallah en directeur photo, Mohamed Maghraoui au cadre, Moez Cheikh au son et d’autres complices, la jeune cinéaste avance à pas sûrs et se sent rassurée et bien entourée. Dans ce film dont la durée ne dépassera pas les 26 minutes, la cinéaste expose une problématique majeure qui est la notion du péché et des liens sociaux du mariage. Et c’est à travers le point de vue de cet enfant qui a du mal à cerner les conventions et les institutions sociales que la crise se révèle. Cette jeune cinéaste/scénariste de 28 ans est déjà sur le projet d’un long métrage et sa plume ne cesse de produire. Des projets, elle en a plein la tête et l’envie de tourner est sa raison d’être.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com