Exposition : Couleurs chinoises





C’est depuis jeudi dernier que les Chinois ont fait le passage de l’année du cochon à celle du rat. Un événement heureux que nos amis du côté de l’ambassade de la République Populaire de Chine ont choisi de célébrer, à leur façon, au Centre culturel et sportif des jeunes d’El Menzah 6. Deux expositions pour souligner que l’année et l’été 2008 ne peuvent être que chinois et par excellence.


 


Une dizaine de jours déjà depuis que le Centre Culturel et Sportif, du côté d’El Menzah 6, a porté des couleurs plus chaudes et plus belles «made in China». Le 7 février, une date mémorable du calendrier lunaire chinois spécialement cette année. Pour fêter le passage de l’année du cochon à celle du rat, les Chinois ont choisi de lancer une exposition de papier découpé sur les cimaises du Centre Culturel et Sportif d’El Menzah 6, depuis le 29 du mois dernier. Une nouvelle année qui s’annonce bien rythmée puisqu’elle coïncide avec l’organisation par la Chine des Jeux Olympiques. Et c’est l’événement de l’année sans conteste que les Chinois ont porté dans une sélection de photos. «Beijing vous souhaite la bienvenue», une deuxième exposition qui illustre la joie des Chinois et leur fierté d’accueillir les sportifs du monde entier et qui fait, par la même occasion, la promotion de cet événement sportif grandiose.


Dans un décor chinois marqué essentiellement par le rouge et l’or – deux couleurs symboliques porteuses du bonheur et de chance selon les mythes —, les Chinois ont étalé une série d’œuvres en papier découpé sur les murs de l’entrée de ce centre culturel, revisitant une ancienne tradition artistique qui existait depuis l’invention du papier en Chine, il y’a environ 2000 ans.


Des motifs, des animaux, des fleurs, ou d'autres formes découpées aux ciseaux, et qui illustrent bien des thèmes purement chinois, ont donné la vie aux murs de cet espace.


En contemplant ces minuscules motifs en papier découpé, le visiteur aura la chance de découvrir nombreux aspects de la vie quotidienne chinoise et surtout les vœux de paix, de prospérité…exaucés lors du nouvel an. Exposée simultanément avec le démarrage des festivités en Chine pour accueillir le nouvel an, cette première exposition a plongé le public au cœur du vécu chinois et lui a permis de se faire une idée sur quelques symboles et rituels qui marquent le passage d’un an à un autre. «Xin nián hao» (Bonne année !) nous souhaitons à nos amis chinois qui ont retroussé les manches pour faire de cette année du rat, le 1er animal du zodiaque chinois et symbole de prospérité économique, une année exceptionnelle. D’ailleurs, à ce rat, on attribue plusieurs qualités. Il est entreprenant, hardi, passionné, travailleur et redoutable compétiteur, imaginatif, charmant et vraiment généreux avec les personnes aimées…et les Chinois y croient vraiment. Le premier événement marquant de cette année du rat c’est l’accueil de la Chine des Jeux Olympiques. Un grand rendez-vous sportif qui va tourner toutes les têtes vers Zhongguo (ancien nom de la Chine) qui semble prête pour charmer toute la planète.


 


«Bienvenue à Beijing»


Parallèlement à ce voyage riche en symboles à travers les motifs en papier découpé, les Chinois proposent une deuxième vadrouille aux rythmes des préparatifs des Jeux Olympiques. Une deuxième sélection de photos jette le public au cœur de la Chine et le mène à la découverte de quelques monuments d’un pays très réputé pour sa richesse culturelle et la diversité de ses sites archéologiques. Pour un avant-goût, l’ambassade de Chine en Tunisie a opté pour l’exposition d’une très belle photo de la cité interdite qui comporte le plus grand palais impérial du monde, de quelques autres photos qui illustrent la joie des Chinois et leur fierté d’abriter cet événement sportif. Dans cet envol rapide à Zhongguo, les photographes chinois n’oublient pas de nous faire un clin d’œil sur les connotations des mascottes de cette édition des Jeux Olympiques. Traduisant l’esprit de paix, d’amitié, de progrès et d’harmonie entre l’homme et la nature, les Fuwa sont là, entre les murs du Centre Culturel et Sportif, d’El Menzah 6. Composé de cinq petits copains, ce groupe de Fuwa est un vrai porteur de différentes légendes et symboles qui font le charme de la Chine. Avec leurs ornements de tête représentent quatre animaux très populaires en Chine, à savoir le poisson, le panda, l’antilope tibétaine et l’hirondelle, ainsi que la Flamme olympique, ces Fuwa- symbolisant les liens avec la mer, la forêt, le feu, la terre et le ciel- racontent la Chine à travers l’histoire et mettent en exergue le doigté des Chinois qui ont choisi d’attribuer à ces mascottes des noms mélodieux dont l’assemblage constitue un souhait de bienvenue dans la langue chinoise. «Beibei», «Jingjing», «Huanhuan», «Yingying» et «Nini» portent l’âme de ces Jeux Olympiques car en Chine, le nom composé d’une syllabe répétée est une façon traditionnelle de manifester l’affection aux enfants. Mises l’une à la suite de l’autre, les syllabes «Bei», «Jing», «Huan», «Ying» et «Ni» signifient «Bienvenue à Beijing», un souhait qui a été porté dans plusieurs photos et dans plusieurs langues. Avec ce souhait, le rideau et tombé sur cette exposition, en attendant le prochain rendez-vous!


 


Imen ABDERRAHMANI


_____________________


 


Du cochon au rat, quelle histoire ?


 


La création du zodiaque chinois basé sur des animaux date du VIème siècle et vient de la légende suivante : Une nuit de Nouvel An, l'Empereur de Jade invita tous les animaux de la terre à lui rendre visite. Seuls douze d'entre eux obéirent. L'énergique buffle ouvrit la marche tout le long du chemin, mais il ne s'était pas aperçu que le rat, rusé, s'était perché sur lui. Au moment d'arriver devant l'empereur, le rat sauta devant le buffle et l'empereur le vit en premier. Arrivèrent ensuite le Tigre souriant, le Chat prudent, l'étincelant Dragon, le sage Serpent, le Cheval talentueux, la Chèvre sensible, le malin Singe, le Coq fier, le Chien fidèle et pour finir le Cochon scrupuleux. En guise de remerciement, Bouddha instaura une année symbolique en l'honneur de chacun de ses visiteurs Et il décréta que chaque nouveau-né hériterait désormais des caractéristiques de l'animal de son année de naissance.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com